À surveiller: Transcontinental, JPMorgan, Domino’s

Publié le 15/04/2020 à 08:54

À surveiller: Transcontinental, JPMorgan, Domino’s

Publié le 15/04/2020 à 08:54

Par Stéphane Rolland
Le PDG de Transcontinental, François Olivier

Le PDG de Transcontinental, François Olivier (Photo: Aude Vanlathem)

Que faire avec les titres de Transcontinental, JPMorgan et Domino’s? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Transcontinental (TCL.A, 12,59 $) : elle passera au travers

Transcontinental a suffisamment de liquidités et son exposition à l’emballage devrait lui permettre de mitiger l’impact négatif de la COVID-19 sur les activités d’imprimerie, croit Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux.

L’analyste identifie quatre facteurs qui lui font croire que l’ancien propriétaire de Les Affaires a les reins assez solides pour passer au travers de la crise. Il prévoit que la demande augmente dans l’emballage, qui représente 50% des revenus. Il souligne que certains clients comme les épiciers sont «défensifs» dans les activités d’impression de circulaire. Il juge que la société peut compenser une partie des vents de face avec des réductions de coûts.

Finalement, il estime que le bilan de la société est solide. Il note que la société dispose de 800 M$ de réserves. Avec un ratio de paiement du dividende de 41%, il juge que le dividende est soutenable.

M. McReynolds ne touche presque pas à ses prévisions pour l’emballage, mais il anticipe que les revenus d’impression chuteront de 30% au deuxième trimestre (terminé à la fin avril). Les dépenses d’investissement prévues pour 2020 passe de 100 M$ à 90 M$.

RBC Marchés des capitaux maintient sa recommandation «surperformance», mais abaisse sa cible de 23$ à 17$.

 

JPMorgan (JPM, 95,50 $US): l’impact de la crise

Sur le même sujet

JPMorgan Chase: les activités de courtage atténuent l'effet de la pandémie

14/07/2020 | AFP

Le PDG de la première banque américaine en termes d’actifs est toutefois resté prudent.

Les banques américaines en meilleure forme que les canadiennes

Édition du 11 Mars 2020 | Jean Gagnon

Deux pays voisins, deux réalités différentes. Tandis que les banques canadiennes doivent composer avec plusieurs ...

À la une

Trump pourrait augmenter les impôts dans un second mandat

24/09/2020 | François Normand

Le déficit des États-Unis triplera en 2020 à 3 300 milliards de dollars, selon les services du budget du Congrès (CBO).

Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

L'indice des prix des maisons pour 2021 prévoit également une baisse de prix de 6,7 % pour les maisons unifamiliales.

Québec invite la population à minimiser les contacts sociaux

« Pour casser la vague, il faut faire un effort pour minimiser vos contacts sociaux dans les prochains jours…»