À surveiller: Transat, CBS et Couche-Tard

Publié le 14/08/2019 à 08:49

À surveiller: Transat, CBS et Couche-Tard

Publié le 14/08/2019 à 08:49

Par lesaffaires.com

CBS (CBS, 48,70 $US) : les choses changent

Les éléments qui rendaient optimiste Daniel Salmon, de BMO Marchés des capitaux, ne sont plus valides après l’annonce de la fusion avec Viacom, selon l’analyste. Il fait passer sa recommandation d’«acheter» à «conserver». La cible passe de 60$US à 51$US.

Les actions catégories A et B de Viacom seront convertis en 0,59625 action de CBS catégorie A et B, respectivement. La nouvelle société se nommera ViacomCBS. Les actionnaires de CBS en détiendront 61% et ceux de Viacom 39%.

M. Salmon aimait l’exploitant de la chaîne généraliste du même nom en raison de sa transition vers des revenus non publicitaires, les revenus tirés des droits de diffusions à l’étranger et la moindre exposition à la vague de débranchement du câble. «Ce n’est tout simplement plus le cas (après la fusion), précise-t-il. Nous sommes curieux de voir quelle sera la stratégie de production de contenus pour des tiers désormais. Pour les 12 prochains mois, nous pensons toutefois que l’attention sera portée sur les investissements à plus court terme dans le contenu.»

Pour arriver à sa cible de 51 $US, l’analyste y attribue un ratio cours/bénéfice de 7,5 fois. C’est un multiple un peu plus élevé que la moyenne de l’industrie (excluant Netflix, dont l’évaluation est sans commune mesure), ce qui est justifié, selon l’analyste, car la nouvelle entité profite d’une plus grande échelle.

Avec Stéphane Rolland

Sur le même sujet

Transat réplique à Pierre Karl Péladeau qui dénonce la proposition d'Air Canada

Transat dit n'avoir reçu aucune offre de la part de M. Péladeau ou de ses partenaires d'affaires pour son acquisition.

Air Canada annonce une entente exclusive avec Transat

Mis à jour le 16/05/2019 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

L'entente vise à procéder au regroupement des deux sociétés.

À la une

Investissement responsable: penser «gagnant-gagnant»

BLOGUE INVITÉ. À long terme, je suis convaincu que ce sont les entreprises responsables qui créeront le plus de valeur.

L'évaluation des investissements responsables relève du Far West

15/11/2019 | Denis Lalonde

BALADO.Les investissements responsables sont là pour durer mais leur évaluation relève du Far West, dit François Bourdon

En attente du marché baissier?

BLOGUE INVITÉ. En fait, sommes-nous vraiment dans un marché haussier qui bat des records de longévité?