À surveiller: Stella-Jones, Cascades et Home Capital

Publié le 15/08/2018 à 09:01

À surveiller: Stella-Jones, Cascades et Home Capital

Publié le 15/08/2018 à 09:01

Par Stéphane Rolland


Home Capital (HCG., 15,27$) : tous les regards vers les taux


La hausse des taux d’intérêt représente un vent de face pour Home Capital. Même si la société est parvenue à améliorer son bilan, le marché n’en a que pour les marges d’intérêts, note Nik Priebe, de BMO Marchés des capitaux. 


Au deuxième trimestre, Home Capital a réussi à faire croître son portefeuille de prêts et à afficher un bénéfice par rapport à une perte l’an dernier, note l’analyste.


Par contre, la société a affiché des chiffres décevants, là où ça fait mal : les marges d’intérêts. La marge d’intérêt est la différence entre les intérêts que doit payer Home Capital à ses déposants et les intérêts qu’elle reçoit des prêts qu’elle a accordés.


La marge d’intérêt a diminué de 16 points de base (0,16 point de pourcentage) en raison d’une augmentation de 21 points de base des intérêts payés sur les dépôts. La direction a indiqué que les intérêts sur les nouveaux dépôts sont plus élevés que sur ceux arrivant à maturité.


M. Priebe juge que la société a fait beaucoup de chemin depuis la crise de liquidité : sa situation financière s’est stabilisée et son crédit d’urgence a été remboursé. «Par contre, l’incertitude demeure, ajoute-t-il. Les volumes de prêts restent bas et nous prévoyons un faible rendement sur l’équité.»


Il maintient sa recommandation «performance de secteur». La cible est à 15,50$.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.