À surveiller: Stella-Jones, Cascades et Home Capital

Publié le 15/08/2018 à 09:01

À surveiller: Stella-Jones, Cascades et Home Capital

Publié le 15/08/2018 à 09:01

Par Stéphane Rolland


Home Capital (HCG., 15,27$) : tous les regards vers les taux


La hausse des taux d’intérêt représente un vent de face pour Home Capital. Même si la société est parvenue à améliorer son bilan, le marché n’en a que pour les marges d’intérêts, note Nik Priebe, de BMO Marchés des capitaux. 


Au deuxième trimestre, Home Capital a réussi à faire croître son portefeuille de prêts et à afficher un bénéfice par rapport à une perte l’an dernier, note l’analyste.


Par contre, la société a affiché des chiffres décevants, là où ça fait mal : les marges d’intérêts. La marge d’intérêt est la différence entre les intérêts que doit payer Home Capital à ses déposants et les intérêts qu’elle reçoit des prêts qu’elle a accordés.


La marge d’intérêt a diminué de 16 points de base (0,16 point de pourcentage) en raison d’une augmentation de 21 points de base des intérêts payés sur les dépôts. La direction a indiqué que les intérêts sur les nouveaux dépôts sont plus élevés que sur ceux arrivant à maturité.


M. Priebe juge que la société a fait beaucoup de chemin depuis la crise de liquidité : sa situation financière s’est stabilisée et son crédit d’urgence a été remboursé. «Par contre, l’incertitude demeure, ajoute-t-il. Les volumes de prêts restent bas et nous prévoyons un faible rendement sur l’équité.»


Il maintient sa recommandation «performance de secteur». La cible est à 15,50$.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.