À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

Publié le 02/12/2020 à 08:38

À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

Publié le 02/12/2020 à 08:38

Zoom (ZM, 478,36 $ US) : qu’arrivera-t-il après la COVID-19?

Bien que Zoom ait dévoilé des résultats au-dessus des attentes des analystes pour son troisième trimestre de l’exercice 2021, Alex Zukin, de RBC Marchés des capitaux, croit que le marché s’attendait à encore mieux.

En raison de l’évaluation du titre, qui traduit des attentes de croissance élevée, l’analyste s’attend à ce que le titre demeure sous pression, d’autant plus que des questions se posent sur le potentiel de croissance après la pandémie.

Les revenus générés entre le 1er septembre et le 30 novembre 2020 par le spécialiste de la vidéoconférence s’élèvent à 777,2 millions de dollars américains (M $US), soit un bond de 367 % par rapport à la même période l’an dernier. C’est 13 % plus élevé que la valeur médiane de la fourchette des prévisions de la société de San José, un écart bien moins grand que ceux de 33 % et de 64 % observés lors des deux précédents trimestres.

L’analyste note aussi une baisse des réservations nettes et brutes de 80 % et de 60 % par rapport au trimestre précédent, et ce malgré des commentaires positifs sur le taux d’attrition de l’entreprise à travers tous ses services. Alex Zukin attribue cette baisse en partie à des facteurs saisonniers, ce qui ouvre la possibilité d’un rebond au prochain trimestre.

La direction de la société prévoit une augmentation plus modeste des revenues au quatrième trimestre de l’année fiscale 2021. Zoom demeure un chef de file dans l’adoption d’un modèle de travail hybride entre le présentiel et le télétravail. Alex Zukin gardera néanmoins un œil sur la durabilité de la croissance du spécialiste de la vidéoconférence lors de l’exercice 2022 de Zoom.

RBC Marchés des capitaux réitère sa recommandation «surperformance», mais revoit à la baisse son cours cible, qui passe de 600 $ US à 550 $ US, ce qui représente un multiple de 39 fois le ratio valeur d’entreprise/revenue du scénario de référence de l’exercice 2023.

Banque de Montréal (BMO 96,52 $) : un soupir de soulagement

Sur le même sujet

Marché hypothécaire, les petits joueurs perdent du terrain

26/04/2021 | Joanie Fontaine

En 2020, Desjardins a octroyé 40,6% des prêts reliés à l'acquisition d'une propriété.

À surveiller: Air Canada, Goodfood et Banque BMO

Que faire avec les titres d’Air Canada, Goodfood et Banque BMO? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.