À surveiller : Guru, Groupe TMX et Stella-Jones

Publié le 11/01/2023 à 09:00

À surveiller : Guru, Groupe TMX et Stella-Jones

Publié le 11/01/2023 à 09:00

Par Dominique Beauchamp

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Guru Énergie, Groupe TMX et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Guru Énergie Bio (GURU, 2,76$) : moins de ventes et pertes accrues attendues au 4e trimestre

Martin Landry, de Stifel GMP, prévient que le quatrième trimestre du producteur de boissons énergisantes biologiques, attendu autour du 26 janvier, sera décevant.

Les revenus baisseront de 21% à 6,7 millions de dollars (M$) parce qu’un an plus tôt Guru avait livré les premières commandes à son distributeur PepsiCo qui a pris en charge la mise en marché à la mi-juin de 2021. C’est inférieur à ses prévisions initiales de 7,7 M$.

Les investisseurs doivent aussi s’attendre à un recul de 15% des unités vendues au quatrième trimestre parce que des contraintes logistiques et un manque d’employés ont ralenti la cadence des livraisons de PepsiCo par rapport au rythme de plus de 10% plus tôt en 2022. Martin Landry préfère les volumes de boissons vendus pour mesurer la performance de Guru parce qu’elle partage une portion du prix de vente avec PepsiCo.

Le transfert de la distribution à PepsiCo n’a pas procuré les bénéfices escomptés, déplore-t-il. L’été dernier, plusieurs détaillants québécois ont même manqué de boissons. «Guru ayant renoncé au contrôle de sa distribution, elle a peu d’options pour redresser la situation», écrit-il dans la section de son rapport qui décrit les risques d’un placement dans Guru.

Puisque Guru continue d’investir pour mousser sa marque, la perte d’exploitation de 7,7 M$ dépassera celle de 5,7 M$ d’un an plus tôt. Les frais de ventes et de marketing ont grimpé de 72% en 2022, jusqu’au troisième trimestre. Martin Landry espère que l’entreprise fournira des informations au sujet de la notoriété de la marque, du nombre de nouveaux clients et des ventes en ligne pour donner une idée du rendement de ces dépenses.

Plus important encore, l’analyste veut savoir à quelle fréquence Guru doit remplacer les commandes initiales dans les nouveaux points de vente. «C’est une mesure opérationnelle clé qui devrait donner une bonne idée de l’attraction de la marque auprès des consommateurs», explique-t-il.

Martin Landry surveillera aussi le réapprovisionnement des boissons chez PepsiCo dont les stocks semblaient affaiblis au troisième trimestre.

Aux États-Unis, l’analyste prévoit une hausse des revenus de 42% au quatrième trimestre grâce à une campagne de 12 semaines pour faire goûter ses boissons dans les magasins Costco de Californie et au lancement en août des boissons Guayusa Tropical Punch dans certaines enseignes.

Guru devrait terminer l’année avec des liquidités de 42 millions de dollars. L’analyste prévoit que la société aura assez de fonds jusqu’en octobre 2024, ce qui correspond à la fin de son modèle financier actuel. Il prévoit  que la perte par action passe de 0,46$ en 2023 à 0,31$ en 2024.

En attendant les résultats, Martin Landry propose toujours de conserver l’action, mais il abaisse son cours cible de 5 à 2,85$ parce que les multiples d’évaluation à la Bourse se sont comprimés.

L’action de Guru a plongé de 87% depuis le sommet de 21,89$ touché en janvier 2021.

Groupe TMX (X, 138,24$) : le proprio de la Bourse de Toronto ajoute d’autres cordes à son arc

Sur le même sujet

Correction boursière et marché baissier: pas de panique!

19/04/2024 | Pierre Théroux

SE LANCER EN BOURSE. Le propre des marchés boursiers est de progresser et de reculer en permanence.

À surveiller: Corus entertainment, Barrick gold et Gildan

17/04/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Corus entertainment, Barrick gold et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Les ventes de véhicules électriques toujours «sous pression», dit le groupe.

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.