À surveiller : Gildan, BCE et Bombardier

Publié le 02/08/2019 à 09:12

À surveiller : Gildan, BCE et Bombardier

Publié le 02/08/2019 à 09:12

Par Stéphane Rolland
Une pile de chandails

(Photo: tirée du site web de Gildan)

Que faire avec les titres de Gildan, BCE et Bombardier ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Gildan (GIL, 51,83$) : un vote de confiance

Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, apporte son vote de confiance dans le plan de transition du fabricant de vêtements. L’analyste estime que Gildan parvient à réduire ses dépenses plus rapidement que prévu et décide ainsi de bonifier sa recommandation de «conserver» à «acheter».

Sommes toutes, les résultats ont légèrement dépassé les attentes au deuxième trimestre. La société a dévoilé un bénéfice par action de 0,56 $US, soit un peu plus que le consensus des analystes à 0,55 $US.

La direction a aussi manifesté sa confiance d’atteindre le haut de sa fourchette de prévisions pour le bénéfice par action de 2019. Elle anticipait un bénéfice d’entre 1,90 $US et 2 $US. Elle a resserré cette prévision à «entre 1,95 $US et 2$US».

M. Howlett juge que la direction semble avancer plus rapidement vers son objectif de faire en sorte que les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives représentent 12% des ventes d’ici 2020. Il estime que les dirigeants accordent maintenant plus d’attention aux marges d’exploitation. Il faudra toutefois attendre le quatrième trimestre avant d’en voir les effets.

Si jamais la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis devait s’aggraver, l’analyste pense que Gildan serait dans une relative meilleure posture, en raison de la présence de ses usines en Amérique centrale et de l’utilisation de coton provenant des États-Unis.

Desjardins Marché des capitaux augmente donc ses prévisions pour le bénéfice par action, qui passe de 1,94 $US à 1,96 $US pour l’exercice 2019 et de 2,30 $US à 2,42 $US pour l’exercice 2020.

Le cours cible augmente de 48$ à 57$.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

À la une

Les investissements miniers progressent 7% en 2018

14/11/2019 | François Normand

L'Association minière du Québec s’inquiète toutefois de la réduction des dépenses d'exploration.

Immobilier: le Québec termine l'année en force

14/11/2019 | Les Affaires - JLR

BLOGUE INVITÉ. À Montréal, l’ajout de nouvelles unités peine à répondre à la demande, ce qui fait grimper les prix.

Canopy Growth rate la cible, le titre plonge

Mis à jour le 14/11/2019 | Denis Lalonde

Le titre de Canopy Growth termine la journée sur une chute de 14,27% à la Bourse de Toronto.