À surveiller : Dollarama, Canadian Tire, Banque Laurentienne

Publié le 07/12/2020 à 08:25

À surveiller : Dollarama, Canadian Tire, Banque Laurentienne

Publié le 07/12/2020 à 08:25

(Photo: Roméo Mocafico)

Que faire avec les titres Dollarama, Canadian Tire et Banque Laurentienne? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 53,16$) : RBC réitère sa confiance à l’égard du détaillant

Pandémie oblige, les Canadiens ont fait preuve de fantaisie avec leurs décorations d’Halloween, ce qui dopera les résultats trimestriels que Dollarama présentera le 9 décembre prochain croit Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux.

L’analyste estime que le bénéfice par action du détaillant sera de 0,44$ au troisième trimestre de l’exercice 2021, soit un bond de 2% par rapport à la même période l’an dernier. Cette prévision se trouve près de la médiane des prévisions des autres analystes qui se trouvent dans une fourchette de 0,40$ à 0,49$.

Irene Nattel prévoit que les frais liés à la COVID-19 ont grugé 0,05$ au bénéfice par action. Par contre, la vente de produits d’Halloween, qui ont permis à son concurrent Dollar Tree de rapporter son meilleur taux de conversion cette année, a contribué «grandement» aux revenus et à la marge bénéficiaire brute de Dollarama au troisième trimestre de son exercice, selon elle.

Si toutefois les ventes saisonnières ont été perturbées à cause des consignes sanitaires, l’analyste réitère que ce n’est qu’un événement ponctuel et qu’un retour à la normale est attendu à l’exercice 2022.

Le détaillant de Montréal a mis un frein temporaire à son offre publique de rachat d’actions dans le cours normal des activités au troisième trimestre, afin de ne pas mettre de pression sur ses liquidités, mais a tout de même a augmenté son dividende. Irene Nattel estime que le dividende de Dollarama n’est pas à risque. Le détaillant a la latitude nécessaire pour moduler son rachat d’action avant d’être contraint à repenser sa distribution de dividende.

Au cours des cinq dernières années, le capital moyen alloué à son rachat est douze fois supérieur à celui dédié aux dividendes, rappelle l’analyste. Son taux de rachat annuel devrait demeurer d’environ 5%. De plus, Dollarama s’est acquitté de ses acomptes provisionnels d'impôt différés d’une valeur de 100 millions de dollars (M$) et a payé la balance de paiement de 70 M$ pour l’acquisition de Dollarcity.

RBC Marchés des capitaux, conquis par le modèle d’affaires résilient de Dollarama et son positionnement unique auprès du consommateur, réitère sa recommandation à «surperformance». Son cours cible est revu à la hausse de 4$, et atteint 64$, bien que ses prévisions demeurent inchangées.

 

 Canadian Tire (CTC.A, 164,75$) : le détaillant a-t-il autant besoin de publicités?

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Laurentienne, Snap et CGI

23/04/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Banque Laurentienne, Snap et CGI? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Banque Laurentienne, Cominar et Target

Que faire avec les titres de Banque Laurentienne, Cominar et Target? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.