À surveiller : CN, Reitmans et Kroger

Publié le 11/09/2017 à 09:00

À surveiller : CN, Reitmans et Kroger

Publié le 11/09/2017 à 09:00

Par Stéphane Rolland

Reitmans (Tor., REIT.A, 4,11$) : le web va mieux

Le détaillant a dévoilé un bénéfice légèrement sous les attentes de John D. Morris, de BMO Marchés des capitaux, mais l’analyste se dit encouragé par la forte progression des ventes en ligne.

Au deuxième trimestre, le bénéfice par action est de 0,15$, comparativement au 0,16$ prévu par M. Morris. Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 2,5%. Les ventes en ligne ont progressé de 40% et les ventes dans les magasins ont reculé de 0,6%. «Nous sommes encouragés par les progrès qu’a faits la direction dans la réduction de son nombre de magasins », commente-t-il.

L’analyste se dit satisfait par la forte progression des ventes en ligne. Ceci est de bon augure pour la viabilité de la marque Reitmans, malgré le déclin des ventes, selon lui.

La grande question est de savoir si la réduction des coûts liée à la baisse du nombre de magasins sera suffisante pour compenser la diminution des revenus, soulève M. Morris. Il pense que le plan de match de l’entreprise permettra de protéger les marges, mais que cela ne sera pas suffisant pour compenser le déclin des revenus.

Il maintient sa recommandation «performance de marché » et fait passer sa cible de 6$ à 5$.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ