À surveiller: BMO, Dollarama et Harley-Davidson

Publié le 24/08/2016 à 10:31

À surveiller: BMO, Dollarama et Harley-Davidson

Publié le 24/08/2016 à 10:31

Par Stéphane Rolland

(Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de BMO, Dollarama et Harley-Davidson? Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Banque de Montréal (Tor., BMO, 86,27$) : ça passe par les économies

La Banque de Montréal (BMO) a commencé la saison des résultats bancaires sur une bonne note. La quatrième institution financière en importance au pays a dépassé les attentes des analystes principalement en réduisant ses dépenses, note Peter Routledge, de la Financière Banque Nationale.

La BMO a dévoilé un bénéfice par action de 1,86$. Le consensus était de 1,81$. L’analyste souligne que toutes ses lignes d’affaires ont fait mieux que prévu. Il attribue cette surperformance à une réduction des dépenses. Il dit s’attendre à ce que toutes les réductions de coûts de la BMO ne contribuent pas uniquement à l’accroissement de la rentabilité. Il prévoit qu’une partie de la marge de manoeuvre dégagée sera réinvestie dans les investissements technologiques.

BMO a dévoilé des pertes sur prêts plus fortes que prévu. La source de ces pertes surprend toutefois M. Routledge. L’augmentation est le lot des prêts commerciaux canadiens et américains. Les pertes sur prêts aux particuliers, pour leur part, sont restées stables malgré la surchauffe de l’immobilier à Vancouver et Toronto.

Les marchés des capitaux ont continué d’afficher de bons résultats, souligne l’analyste. Cela confirme le potentiel de cette division, selon lui.

La Financière Banque Nationale réitère sa recommandation « performance de secteur ». La cible passe de 84$ à 88$.

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.