À surveiller : Aimia, Couche-Tard et Québecor

Publié le 22/08/2018 à 08:22

À surveiller : Aimia, Couche-Tard et Québecor

Publié le 22/08/2018 à 08:22

Par Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Aimia, de Couche-Tard et de Québecor? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Aimia (AIM., 3,84$) : un nouveau plan à définir


Les investisseurs devront patienter avant de savoir à quoi ressemblera la vie après Aéroplan. Le plan de match n’est pas encore connu, mais Neil Linsdell, d’Industrielle Alliance, juge que les conditions de la transaction lui permettent de garder cible et recommandation intactes, pour l’instant.


Aimia a conclu une entente provisoire avec un groupe d’acquéreur formé d’Air Canada, de la Banque TD, de la CIBC et de Visa touchant la vente du programme Aéroplan pour un montant de 450 M$ en liquidités. Le passif que constituent les points accumulés du programme de fidélisation (une valeur de 1,9 G$) est transféré aux acquéreurs. L’entente reçoit l’appui du conseil d’administration et du plus important actionnaire. Une entente finale doit être trouvée cet automne. Celle-ci devra, par la suite, être soumise aux votes des actionnaires.  


 La transaction laissera l’entreprise montréalaise avec les investissements restants, notamment une part de 49% dans PLM, 3 millions d’action de Cardlytics et d’autres plus petits investissements.


Même si la transaction altérait grandement le visage d’Aimia, M. Linsdell ne touche ni à sa recommandation ni à sa cible, car il avait déjà alloué une valeur de 450 M$ à Aéroplan.


L’analyste veut attendre de connaître les détails de la transaction avant de réviser sa recommandation. Les points principaux à considérer seront : la manière dont la transaction sera imposée, la façon dont Aimia restructurera son bilan, le nouveau plan d’affaires et ce qui adviendra des 625 employés restants d’Aimia.


Sa cible demeure à 5$. Elle est déterminée en additionnant la valeur de tous les actifs de la société. L’analyste maintient sa recommandation « achat spéculatif ».


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Bombardier est blanchie par l'AMF, avec une mise en garde

Il y a 59 minutes | La Presse Canadienne

Elle n'a relevé aucune infraction dans le programme ayant permis à des cadres de vendre des actions l'an dernier.

À surveiller: Bombardier, Savaria et CGI

09:01 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Bombardier, Savaria et CGI? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bombardier abaisse ses prévision, le titre chute de 15%

Mis à jour le 25/04/2019 | La Presse Canadienne

Le manque à gagner est principalement du côté de la division de matériel roulant.