À découvrir sur les marchés (13 nov)

Publié le 13/11/2009 à 10:29

À découvrir sur les marchés (13 nov)

Publié le 13/11/2009 à 10:29

Fusions, coups fumants, erreurs stratégiques, percée fulgurante… Le monde des affaires évolue à chaque jour. Une fois par semaine, notre équipe de journalistes présente un titre à découvrir et fait le point sur un titre ou un secteur particulier.

PLUS : Cinq titres à surveiller (13 nov)

Cette semaine, on fait le point sur l’union entre Stanley Works et Black & Decker et sur la récente progression de l’or.

À DÉCOUVRIR

Union prometteuse pour Stanley Works et Black & Decker

Dans un échange d'actions de 4,5 milliards de dollars américains (G$ US), les fabricants d'outils Stanley Works (NY, SWK) et Black & Decker (NY, BDK) unissent leurs forces afin de mieux profiter de la reprise et de procurer de meilleurs rendements à leurs actionnaires.

La transaction doublera les revenus de Stanley Works à 8,4 G$ US et fera économiser annuellement 350 millions de dollars aux deux entreprises, d'ici trois ans.

Fusionnées, les deux entreprises cibleront mieux leurs investissements dans les produits et les marchés les plus porteurs, dit David Goldberg, d'UBS.

D'ici trois ans, l'entreprise issue de la fusion dégagera des flux de trésorerie excédentaires de 1 G$ US. Ces flux financeront d'autres acquisitions, le versement de meilleurs dividendes et des rachats d'actions, selon Michael Rehaut, de J.P. Morgan.

ZOOM

L'or brille, mais sème toujours la division

L'achat par l'Inde de 200 tonnes métriques d'or mises en vente par le Fonds monétaire international, au coût de 6,7 milliards de dollars américains, et l'intérêt manifesté par la Chine, la Russie et le Brésil pour le métal jaune, ont fait grimper l'or de 4,8 % pendant la semaine close le 6 novembre.

Le maintien des mesures de relance par les pays du G20 et leur mutisme concernant la valeur du dollar américain ont aussi propulsé l'or à un record de 1111,20 $ US l'once à Londres, le 9 novembre.

Le prix élevé de l'or réduit la demande physique du métal, mais les investisseurs en achètent, car ils jugent que les États-Unis seront le dernier grand pays à augmenter ses taux d'intérêt, ce qui dépréciera sa monnaie par rapport aux autres.

Convaincu que l'or est engagé dans un long mouvement haussier, David Rosenberg, économiste chez Gluskin Sheff, juge tout de même que le métal est trop populaire puisque 78 % des investisseurs sondés par Consensus sont optimistes envers l'or. Il attendrait que son cours se replie avant d'en acheter.

 

 

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Mis à jour le 18/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 avril

Mis à jour le 18/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

18/04/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.