Treize titres pour profiter des grands chantiers d'Obama

Publié le 13/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:57

Treize titres pour profiter des grands chantiers d'Obama

Publié le 13/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:57

Par D.B.

Les investissements en infrastructures font consensus comme un moyen pour les gouvernements de se substituer au secteur privé afin de soutenir l'activité économique.

L'engagement pris le 6 décembre par le président désigné Barack Obama d'effectuer les plus importants investissements dans les infrastructures aux États-Unis depuis les années 1950 donnent du tonus aux perspectives de ce secteur boursier.

Afin d'aider les investisseurs à choisir des titres qui pourraient profiter d'une nouvelle vague de grands chantiers aux États-Unis, l'équipe d'analystes quantitatifs de RBC Marchés des Capitaux a interrogé sa banque de données et identifié 13 entreprises qui se démarquent dans cette industrie.

Selon RBC, les titres les plus susceptibles de surpasser le rendement des indices boursiers sont Emcor Group (NY, EME), Fluor Corp. (NY, FLR), W.W. Grainger (NY, GWW), Fastenal Co. (Nasdaq, FAST), Quanta Services (NY, PWR), Astec Industries (Nasdaq, ASTE), Covanta Holding Corp. (NY, CVA), Cummins (NY, CMI), Granite Construction (NY, GVA), URS Corporation (NY, URS), Acuity Brands (NY, AYI), Caterpillar (NY, CAT) et Jacobs Engineering Group (NY, JEC).

Aux investisseurs qui préféreraient investir dans un panier de titres afin d'éviter que l'un ou l'autre de leur choix n'obtienne pas le rendement prévu, François Bourdon, vice-président et gestionnaire de portefeuilles principal, suggère le fonds négocié en Bourse SPDR FTSE/Macquarie Infrastructure (NY, GII), qui se compose de 100 entreprises.

Il existe aussi les fonds mondiaux iShares Global Infrastructure Index (NY, IGF) et First Trust ISE Global Engineerring and Construction Index Funds (NY, FLM). Le premier se compose de 75 titres du secteur industriel aux États-Unis, au Japon et en Europe; le deuxième est surtout constitué de fournisseurs de services publics.

L'investisseur devrait limiter à environ 5 % la part de son portefeuille allouée aux placements en infrastructures, car ils sont plus volatils que la Bourse dans son ensemble.

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.