Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

RBC annonce une hausse de son bénéfice au 2T

|30 mai 2024

RBC annonce une hausse de son bénéfice au 2T

(Photo: La Presse Canadienne)

La Banque Royale du Canada affirme qu’elle récompense ses actionnaires puisque son bénéfice du deuxième trimestre a augmenté par rapport à l’année dernière et qu’elle a conclu avec succès son acquisition de HSBC Canada. 

La banque a indiqué jeudi qu’elle verserait désormais un dividende trimestriel de 1,42$ par action, soit une augmentation de quatre cents. Elle a également annoncé son intention de racheter jusqu’à 30 millions de ses actions.

Ces mesures sont annoncées alors que RBC déclare avoir gagné 3,95 milliards de dollars (G$), ou 2,74$ par action, pour le trimestre terminé le 30 avril, en hausse par rapport à 3,68G$, ou 2,60$ par action, un an plus tôt, aidée notamment par des revenus records de marchés des capitaux.

«Ce trimestre, nous avons constaté une forte croissance à travers des sources de revenus diversifiées», a déclaré le président et chef de la direction Dave McKay lors d’une conférence téléphonique sur les résultats.

Il a affirmé que la génération de capital de la banque signifie qu’elle dispose d’options de croissance, y compris d’éventuelles acquisitions, même si la banque remet davantage d’argent aux actionnaires.

«Cet énorme capital que nous générons nous donne de manière inorganique une flexibilité stratégique significative», a-t-il fait valoir.

RBC dispose également désormais d’un large éventail d’options de croissance au sein de la banque, notamment en tirant le meilleur parti de son acquisition de HSBC Canada, d’une valeur de 13,5G$.

Les quelque 4500 employés incorporés par RBC dans le cadre de l’acquisition sont désormais libérés de l’incertitude entourant la transaction et des obstacles qu’elle pouvait poser pour attirer des clients, a-t-il soutenu. 

«Ils étaient sur la défensive depuis 18 mois, et maintenant nous sommes à l’offensive et vous pouvez voir l’enthousiasme dans leurs yeux à l’idée de revenir», a déclaré Dave McKay.

Les revenus ont totalisé 14,15G$, contre 12,45G$ au même trimestre de l’année dernière, tandis que la provision pour pertes de crédit de la banque s’est élevée à 920 millions de dollars (M$) pour le trimestre, contre 600 millions il y a un an. 

Sur une base ajustée, RBC indique avoir gagné 2,92$ par action, en hausse par rapport à un bénéfice ajusté de 2,68$ par action un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice de 2,75$ par action, selon LSEG Data & Analytics.

Ces résultats placent RBC au premier rang des banques pour le trimestre en ce qui a trait au rendement, a déclaré Meny Grauman, analyste à la Banque Scotia.

«Avec les résultats des six grandes banques canadiennes, nous placerions RBC en tête de la catégorie ce trimestre», a-t-il indiqué dans une note. 

La RBC a déclaré que ses activités bancaires personnelles et commerciales ont rapporté 2,05 milliards $, en hausse par rapport à 1,92G$ au même trimestre de l’année dernière, tandis que ses activités de gestion de patrimoine ont rapporté 769M$, contre 719 millions il y a un an.

Les activités d’assurance de la banque ont généré 177M$ au deuxième trimestre, en hausse par rapport à 170M$ au même trimestre de l’année dernière. 

Les activités de marchés financiers de RBC ont généré 1,26G$, en hausse par rapport aux 962M$ il y a un an, grâce à l’augmentation des activités de fusions et d’acquisitions, de syndications de prêts ainsi que de montage de titres de capitaux propres et de dettes.

Le secteur du soutien aux entreprises de la banque a enregistré une perte de 309M$ pour son dernier trimestre, contre une perte de 86M$ il y a un an.