Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires
Denis Lalonde

Gestionnaires en action

Denis Lalonde

Analyse de la rédaction

Quoi faire dans les derniers jours de la ruée vers les REER

Denis Lalonde|Mis à jour le 11 avril 2024

Quoi faire dans les derniers jours de la ruée vers les REER

Rien n'oblige les épargnants à planifier leur stratégie d'investissement à la dernière minute, explique Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret. (Photo: 123RF)

BALADO. Les contribuables canadiens ont jusqu’au premier mars pour contribuer à leur Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et en bénéficier sur leur déclaration de revenus de 2020. 

Cependant, rien ne les oblige à planifier leur stratégie d’investissement à la dernière minute, explique Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret.

Ce dernier soutient que de nombreux clients pensent à leur REER à la dernière minute à chaque année, et que 2021 ne fait pas exception.

Dans ce contexte, M. Fournier raconte qu’il est possible d’investir dans son REER en liquidités ou dans les marchés monétaires et de penser à une stratégie d’investissement plus tard. «En ce moment, tous les conseillers financiers sont complètement débordés. Pour ceux et celles qui souhaitent prendre le temps de penser à leur stratégie d’investissement, rien n’empêche d’attendre un peu», dit-il. 

Vincent Fournier parle également d’autres programmes qui pourraient retenir l’attention des épargnants, dont le Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le Régime enregistré d’épargne-études (REEE).