Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Lightspeed a perdu 42 M$US au quatrième trimestre

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Lightspeed a perdu 42 M$US au quatrième trimestre

(Photo: 123RF)

Les confinements causés par la pandémie de COVID-19 qui gardent les consommateurs chez eux ont poussé Lightspeed POS Inc. à déclarer une perte nette de 42 millions $ US au cours de son plus récent trimestre, mais l’entreprise croit que la reprise arrive.

Le fondateur et chef de la direction de la société de commerce électronique montréalaise, Dax Dasilva, a indiqué que le quatrième trimestre de son entreprise avait débuté alors que plusieurs provinces et pays ordonnaient des confinements pour lutter contre la COVID−19, mais s’est terminé sur une note positive.

«En terminant (le trimestre), nous avons vu certaines régions commencer à lever ces restrictions et mars s’est avéré être un mois très fort», a-t-il dit jeudi aux analystes lors d’une conférence téléphonique.

La société, qui vend des logiciels pour les petits et moyens détaillants et restaurateurs, a passé une grande partie de la dernière année à aider ses clients à adopter des produits de commerce électronique pour faire face à la pandémie et à un intérêt croissant pour les achats en ligne.

Elle a également réalisé plusieurs acquisitions.

 

Stratégie d’acquistions

Le mois dernier, Lightspeed a conclu une entente pour acheter Vend Ltd., une société de logiciels de gestion de vente au détail basée en Nouvelle-Zélande.

L’accord fait suite à l’acquisition pour 440 millions $ US de ShopKeep, qui aide les restaurants et les détaillants à accepter les paiements et à gérer leur entreprise, ainsi qu’à l’achat de la société de logiciels de restauration Upserve.

«Les fusions et acquisitions ont toujours fait partie de notre stratégie, mais au cours des six derniers mois, elles ont été au centre des préoccupations», a déclaré M. Dasilva.

«Avec le temps, nous devrions continuer à reconnaître les avantages de notre stratégie de fusions et acquisitions dans l’ensemble de notre entreprise.»

ShopKeep et UpServe, a-t-il dit, étaient bien implantés chez leurs propres clients lors de leur acquisition, mais leur performance était «inférieure» à celle de Lightspeed.

M. Dasilva a utilisé le pouvoir de négociation accru de Lightspeed pour conclure une meilleure entente avec l’un des fournisseurs de paiement de la société.

«L’amélioration de l’économie de paiement de ces acquisitions a toujours été une priorité, mais dans ce cas, nous avons atteint nos objectifs plus tôt que prévu», a-t-il déclaré.

Pourtant, la perte nette de Lightspeed au quatrième trimestre représentait plus du double de la perte de 18,6 millions $ US déclarée au cours du même trimestre de l’année.

La société, qui tient ses livres comptables en dollars américains, a déclaré que la perte s’élevait à 34 cents US par action diluée pour le trimestre clos le 31 mars, par rapport à une perte de 21 cents US par action diluée un an plus tôt alors qu’elle avait moins d’actions en circulation.

Son chiffre d’affaires a doublé pour atteindre 82,4 millions $ US, par rapport à 36,3 millions $ US. Elle a attribué 31,2 millions $ US de l’augmentation des revenus à ShopKeep et UpServe.

Sur une base ajustée, Lightspeed a enregistré une perte de 11,2 millions $ US ou 9 cents US par action diluée pour son dernier trimestre, comparativement à une perte ajustée de 5,6 millions $ US ou 6 cents US par action diluée il y a un an.