Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les ventes d’Héroux-Devtek ont atteint un niveau record au 4T

|22 mai 2024

Les ventes d’Héroux-Devtek ont atteint un niveau record au 4T

(Photo: 123RF)

Les conflits mondiaux ont stimulé la demande pour les marchandises d’Héroux-Devtek, la reprise continue des voyages commerciaux s’ajoutant à ses ventes record du dernier trimestre, indique le président et chef de la direction Martin Brassard.

«Les perspectives de l’industrie aérospatiale restent très solides. Le trafic mondial de passagers est revenu aux niveaux d’avant la pandémie», a-t-il déclaré mercredi aux analystes lors d’une conférence téléphonique.

L’Association du transport aérien international prévoit une nouvelle croissance, a noté le haut dirigeant du fabricant de trains d’atterrissage d’avions.

«Du côté de la défense, les tensions géopolitiques ont rendu plus urgents les efforts de l’industrie de défense pour maintenir, développer et lancer de nouveaux programmes d’avions et nous sommes très actifs sur le nombre de plateformes de défense», a-t-il affirmé.

Les ventes du secteur de la défense ont légèrement augmenté par rapport à l’année dernière pour atteindre 108,2 millions de dollars (M$) au quatrième trimestre de l’entreprise.

Celle-ci a assuré la maintenance et les livraisons de l’hélicoptère Sikorsky CH-53K King Stallion — un hélicoptère de transport lourd utilisé par le Corps des Marines des États-Unis — et des avions de combat Lockheed Martin F-35, déployés par plus d’une demi-douzaine d’armées.

Du côté du secteur de l’aviation civile, les ventes ont augmenté de 55,0% pour s’établir à 75,8M$ au cours du trimestre terminé le 31 mars, grâce aux livraisons d’avions de ligne Boeing 777 et d’avions Embraer Praetor et E2.

En entrevue mardi, M. Brassard a dit qu’il n’était pas préoccupé par les retards dans la production de Boeing, après qu’un «bouchon de porte» éclaté sur un 737 Max 9 lors d’un vol d’Alaska Airlines en janvier eut déclenché une enquête des régulateurs américains.

«En ce moment, nous montons en puissance. Le 777 se porte bien», a soutenu le PDG, ajoutant qu’il espérait voir le gros-porteur 777x de Boeing entrer en service l’année prochaine ou début 2026.

L’entreprise basée à Longueuil a signalé un bénéfice net de 20,7M$, ou 61 cents par action, comparativement à un profit de 6,3M$, ou 18 cents par action, lors du quatrième trimestre de l’exercice 2023.

Héroux-Devtek a rapporté que ses ventes au cours de la période de trois mois ont grimpé de 18% d’une année sur l’autre pour atteindre un record de 184,1M$.

Sur une base ajustée, le résultat net a augmenté pour s’établir à 16,7M$, ou 0,49$ par action, comparativement à 6,3M$, ou 0,18$ par action, il y a un an, dépassant les attentes des analystes de 31 cents par action, selon LSEG Data & Analytics.

Pour l’ensemble de l’exercice 2024, Héroux-Devtek a annoncé que ses ventes ont atteint 629,8M$, un record, en hausse de 15,8% comparativement à 543,6M$ lors de l’exercice précédent.

Son bénéfice net s’est établi à 38,3M$, ou 1,13$ par action, pour l’ensemble de l’exercice 2024, en hausse par rapport à 13,8M$, ou 40 cents par action, pour l’exercice 2023.

Christopher Reynolds, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.