Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

L’économie québécoise aurait terminé sa phase de rattrapage

lesaffaires.com|Mis à jour le 16 avril 2024

L’économie québécoise aurait terminé sa phase de rattrapage

L’économie québécoise aurait terminé sa phase de rattrapage en avril 2021, l’Indice précurseur Desjardins ayant retrouvé un rythme de croissance plus limité, fait remarquer Hélène Dégin, économiste principale chez Desjardins.

Cet indice fait ressortir des changements qui laissent présager un ralentissement ou une reprise de l’économie d’ici les six prochains mois. À 1,6 % en avril, son taux de croissance demeure « excellent » selon l’économiste. Cette baisse par rapport au mois de mars (+2,7 %), est le résultat d’un ralentissement dans le secteur résidentiel, et du côté de la consommation des ménages qui sont moins enclins à acheter des articles « dispendieux ».

Hélène Bégin souligne toutefois que tous les indicateurs sont au vert, ce qui laisse présager des mois positifs pour l’économie du Québec.

L’économiste s’attend à ce que les secteurs d’activités sur lesquels ont reposé les résultats « exceptionnels » des derniers mois cèdent leur place à d’autres industries au cours des prochaines semaines. Le secteur des services devrait par exemple profiter non seulement de la réouverture de l’économie, mais aussi du taux d’épargne des Québécois qui a atteint 17,2 % au premier trimestre de 2021, et du bas taux de chômage.

« Maintenant que le PIB réel est revenu au niveau d’avant la pandémie, la croissance économique sera encore au rendez-vous, mais celle-ci devrait toutefois s’atténuer en seconde moitié de 2021 », anticipe Hélène Bégin.