Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le profit de Rogers est en hausse au premier trimestre

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Le profit de Rogers est en hausse au premier trimestre

(Photo: La Presse Canadienne)

Rogers Communications a affiché mercredi un bénéfice du premier trimestre en hausse de 3 % par rapport à la même période l’an dernier, qui comprenait les premières semaines de confinement attribuables à l’arrivée de la pandémie de COVID-19 au Canada.

La société torontoise de services sans fil, d’internet et de médias a réalisé un bénéfice net de 361 millions $, soit 70 cents par action, comparativement à un profit de 352 millions $, ou 68 cents par action, pour le premier trimestre de 2020. 

Le bénéfice ajusté, qui exclut certains éléments non récurrents, s’est établi à 394 millions $, ou 77 cents par action, ce qui s’est révélé supérieur de 16,4 % aux attentes des analystes. 

Les revenus totaux de Rogers ont totalisé près de 3,49 milliards $ pour le trimestre clos le 31 mars, un chiffre d’affaires aussi supérieur aux prévisions, qui représentait une hausse de 2 % par rapport à celui de 3,42 milliards $ du premier trimestre de l’an dernier. 

Environ 2 milliards $ des revenus totaux provenaient des activités de Rogers sans fil, qui exploite un des trois grands réseaux nationaux sous les marques Rogers, Fido et Chatr.

En moyenne, les analystes s’attendaient à un bénéfice ajusté de 66 cents par action et à des revenus de 3,35 milliards $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.