Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le pétrole plonge avec l’avancée de l’ouragan Dorian

AFP|Mis à jour le 15 avril 2024

«Selon les modèles actuels, c’est surtout la demande qui devrait souffrir.»

Les prix du pétrole ont lourdement chuté vendredi avec le renforcement de l’ouragan Dorian qui devrait atteindre les côtes de l’État de Floride en début de semaine prochaine, faisant peser une menace sur la demande en or noir.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c’est le dernier jour d’utilisation comme contrat de référence, s’est établi à 60,43 dollars à Londres, en baisse de 1,06 % (ou 65 cents) par rapport à la clôture de jeudi.

À New York, le baril américain de WTI pour la même échéance a fini à 55,10 dollars, en recul de 2,8 % (ou 1,61 dollar) par rapport à la veille.

« Au début de la journée, un des modèles météorologiques prévoyait que l’ouragan se dirigeait vers le golfe du Mexique, ce qui aurait affecté l’offre », a rappelé John Kilduff d’Again Capital. De nombreuses raffineries de pétrole se situent dans les États proches du golfe du Mexique.

« Mais selon les modèles actuels, c’est surtout la demande qui devrait souffrir. La Floride pourrait être ravagée, ce qui impliquerait notamment une forte baisse de la demande en essence », a poursuivi l’expert.

Dorian est devenu vendredi un ouragan « majeur » de catégorie 3 sur les cinq que compte l’échelle de Saffir-Simpson, avec des vents atteignant près de 185 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain.

Les cours de l’or noir ont toutefois terminé la semaine en hausse, enregistrant une forte progression mercredi dans le sillage d’un rapport de l’Agence américaine d’information sur l’Énergie (EIA) faisant état d’une dégringolade des stocks de brut, d’essence et de produits distillés aux États-Unis.

Sur la semaine, le baril de Brent a progressé de 1,8 % ou 1,09 dollar. Le baril de WTI s’est apprécié de 1,7 % ou 93 cents. 

Les marchés pétroliers seront fermés jusqu’à mardi prochain, lundi 2 septembre étant férié aux États-Unis en raison de la fête du Travail.