Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le CN prêt à vendre une ligne de KCS

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Le CN prêt à vendre une ligne de KCS

(Photo: 123RF)

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) s’est engagée mercredi à se départir d’une ligne de 70 milles du KCS entre La Nouvelle−Orléans et Baton Rouge, dans l’espoir que cela puisse atténuer les craintes sur la concurrence soulevées par son offre d’acquisition du transporteur ferroviaire américain.

Le Canadien National a précisé que son engagement éliminait la seule zone de chevauchement entre son réseau et celui de KCS.

La promesse du transporteur montréalais fait partie d’une requête déposée conjointement par le CN et KCS auprès du Surface Transportation Board (STB) des États−Unis visant à obtenir la permission de créer une fiducie de vote qui serait utilisée pour conclure l’accord. 

Le chef de la direction du CN, Jean−Jacques Ruest, a fait valoir que la fiducie représentait une «étape essentielle pour que les actionnaires du KCS puissent recevoir la pleine valeur de leurs actions» pendant que le STB menait son examen de la prise de contrôle. 

KCS a formellement appuyé l’offre du CN la semaine dernière, la préférant à une autre proposition du Chemin de fer Canadien Pacifique, avec qui le transporteur américain s’était précédemment entendu. 

L’accord doit toujours obtenir l’approbation des actionnaires de KCS ainsi que le feu vert du STB, en plus de l’appui de la commission économique fédérale de la concurrence et de l’institut fédéral des télécommunications du Mexique.