Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le chef de la direction de CannTrust renvoyé, l’action monte

La Presse Canadienne|Mis à jour le 15 avril 2024

Le conseil d’administration de la société a indiqué jeudi soir qu’il avait décidé de le « congédier avec cause ».

Les actions de CannTrust Holdings (TRST) rebondissaient vendredi, à la Bourse de Toronto, les investisseurs semblant se réjouir du départ du chef de la direction du producteur de cannabis alors que se poursuit une enquête sur des allégations voulant qu’elle ait cultivé illégalement de la marijuana dans des pièces non autorisées.

Le titre de la société en difficulté, établie à Vaughan, en Ontario, s’emparait vendredi après-midi de 30 cents, soit 11,6 %, pour se négocier à 2,88 $ à la Bourse de Toronto. Plus tôt dans la séance, il a grimpé jusqu’à 3,17 $.

Le conseil d’administration de la société a indiqué jeudi soir qu’il avait décidé de « congédier avec cause », le chef de la direction, Peter Aceto, et avait demandé la démission du président de la société, Eric Paul, qui a obtempéré.

Ces changements ont eu lieu alors que le comité spécial du conseil a découvert de nouvelles informations au cours de son enquête sur les manquements de l’entreprise vis-à-vis de la réglementation de Santé Canada.

L’agence fédérale a ouvert une enquête sur CannTrust, après avoir découvert, lors d’une inspection inopinée en juin, que le producteur cultivait du cannabis dans plusieurs pièces avant d’avoir obtenu les autorisations appropriées.

Or, plusieurs médias ont cité ces derniers jours des documents internes qui permettent de croire que MM. Paul et Aceto étaient au courant depuis novembre de la culture illégale dans des locaux de l’installation de Pelham, en Ontario.

L’action de CannTrust a chuté de plus de 40 % depuis que l’entreprise a dévoilé, au début juillet, l’existence de l’enquête de Santé Canada.