Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La récente chute du brut canadien a fait plonger Cenovus

La Presse Canadienne|Mis à jour le 15 avril 2024

Des mesures ont été mises en place par le gouvernement albertain pour en réduire les répercussions depuis.

Cenovus Energy (CVE) a réalisé une perte de 1,36 milliard $ lors de son plus récent trimestre, ce qu’elle a attribué aux fortes réductions de prix du mélange de brut Western Canadian Select.

La perte par action de l’entreprise s’est élevée à 1,10 $ pour le trimestre clos le 31 décembre, comparativement à un profit de 620 millions $, ou 50 cents par action, au cours des trois derniers mois de 2017. Pour cette période, les résultats avaient été gonflés par la vente d’actifs en Alberta et en Saskatchewan.

Cenovus a affiché mercredi une perte d’exploitation des activités poursuivies de 1,67 milliard $, ou 1,36 $ par action, au plus récent trimestre, comparativement à une perte d’exploitation de 533 millions $, ou 43 cents par action, un an plus tôt.

Le rabais consenti sur le Western Canadian Select s’est amoindri ces dernières semaines, à la suite de l’entrée en vigueur des coupes de production obligatoires du gouvernement albertain. La taille de ces réductions de production obligatoires a été réduite à la fin janvier.

En tenant compte des coupes imposées par le gouvernement, Cenovus a dit s’attendre à ce que sa production de bitume et de pétrole brut pour le premier trimestre atteigne un maximum de 348 000 barils par jour.

L’incidence financière des réductions de volume devrait être plus que contrebalancée par l’amélioration attendue des prix.