Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

CP étonnée du peu d’opposition vis-à-vis une acquisition

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

CP étonnée du peu d’opposition vis-à-vis une acquisition

(Photo: 123RF)

Le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) constate jusqu’à présent à peu d’opposition vis-à-vis de son offre de 25 milliards $ US pour faire l’acquisition de Kansas City Southern, ce qui contraste avec certaines de ses tentatives de prises de contrôle dans le passé. 

Wasatch Railroad Contractors, une entreprise du secteur ferroviaire dans le Wyoming, a déposé le seul dossier auprès de la Commission américaine du transport de surface (le Surface Transportation Board) pour s’opposer à la transaction. 

Son président et chef de la direction, John Rimmasch, a écrit que la fusion permettrait à un chemin de fer canadien d’exercer un monopole dominant aux États-Unis et de créer le seul système ferroviaire avec la propriété directe des droits de voie au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Entre-temps, le Canadien Pacifique, établi à Calgary, a démontré son soutien à son offre publique d’achat en déposant près de 260 déclarations d’expéditeurs et autres joueurs. 

Le CP affirme que la transaction est « un processus de collaboration » avec Kansas City en raison des avantages similaires pour l’ensemble des expéditeurs et des industries. 

En 2014, le CP avait abandonné une tentative visant à acquérir son rival CSX en raison de la forte opposition à la transaction. Il a aussi renoncé à une offre pour Norfolk Southern présentée deux ans plus tard.