Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

(Photo: 123RF)

Quels titres boursiers et rapports d’analystes ont retenu l’attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.

10 juillet

Les nouvelles du marché:

• La Banque du Canada devrait augmenter ses taux d’un quart de point pour maîtriser une inflation tenace. La Banque du Canada (BoC) se dirige vers une deuxième hausse consécutive d’un quart de point du taux d’intérêt mercredi, alors que les données économiques du mois passé ont montré la résilience de la croissance, la résistance d’un marché du travail obstinément serré et une inflation sous-jacente qui persiste, selon les analystes.

• Le producteur de lithium Patriot Battery Metal réfute les accusations d’un vendeur à découvert. Le producteur de lithium Patriot Battery Metals a réfuté les affirmations du rapport du vendeur à découvert Night Market Research, déclarant que les affirmations du rapport étaient «factuellement inexactes et trompeuses».

• La prochaine série de projets d’exportation de GNL en Amérique du Nord fera face à des défis en matière de main-d’œuvre. La prochaine vague de projets d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord est confrontée à des problèmes de personnel, incitant certains des plus grands développeurs à renforcer leur formation et à coordonner les projets afin de conserver les travailleurs qualifiés dans la construction.

• La Chine exhorte les É.-U. à prendre des mesures «pratiques» sur les sanctions après les discussions avec Yellen. La Chine appelle les États-Unis à prendre des mesures «pratiques» en réponse à ses «préoccupations majeures» concernant les sanctions imposées aux entreprises chinoises, après que la secrétaire au Trésor américaine, Janet Yellen, a effectué plus de 10 heures de réunions avec de hauts responsables à Pékin.

• SVB Financial poursuit la FDIC américaine pour récupérer les $1,93 mds saisis lors du sauvetage de SVB. SVB Financial Group a poursuivi la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) des États-Unis pour récupérer les 1,93 milliard de dollars saisis par le régulateur lors de sa prise de contrôle de la Silicon Valley Bank en mars, selon un dépôt auprès d’un tribunal de faillite le dimanche.

 

À surveiller: 

SNC-Lavalin (SNC, 34,87 $): elle vend ses services d’ingénierie en Scandinavie. Dans le cadre de sa revue stratégique, la firme de génie-conseil de Montréal a conclu un accord contraignant par lequel elle vend ses activités de services d’ingénierie au Danemark, en Suisse et en Norvège à Systra, une firme française spécialisée dans les transports publics et les solutions de mobilité, rapporte Benoit Poirier, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins.

Redevances aurifères Osisko (OR, 19,00 $): le remplacement du président et chef de la direction est mal reçu sur le marché. Déjà en recul significatif depuis le début du mois de mai, le cours de l’action de la firme spécialisée dans la recherche, la mise en valeur et le développement de la ressource aurifère a été secoué à nouveau la semaine dernière par le remplacement soudain du président et chef de la direction, Sandeep Singh, par Paul Martin. Le titre a perdu 10 % à la suite de cette annonce.

Lundin Gold (LUG, 16,20 $): la direction devrait réviser à la hausse ses prévisions pour l’année 2023. Le producteur d’or dont le siège social est situé à Vancouver a annoncé de solides résultats de production au 2e trimestre, soit 129 700 onces d’or, qui, bien qu’inférieurs à ceux du 1er trimestre, ont facilement surpassé la prévision de 111 800 onces de Brian Quast, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

 

 

Pour la première moitié de l’année, la production totalise 269 700 onces d’or alors que la prévision des dirigeants de la firme pour l’ensemble de l’année 2023 se situe dans une fourchette de 425 000 à 475 000 onces.

Pour consulter les titres du 11 juillet cliquez sur suivant:

11 juillet

Les nouvelles du marché:

• Les grandes banques américaines devraient voir leurs bénéfices augmenter malgré la baisse des transactions. Les banques de Wall Street devraient enregistrer des bénéfices plus élevés au deuxième trimestre grâce à une augmentation des paiements d’intérêts, compensant la diminution des transactions.

• Le régulateur canadien ordonne à Trans Mountain de contrôler l’impact sur les communautés locales. Le régulateur canadien de l’énergie a émis une «ordonnance du bureau d’inspection» à l’encontre de Trans Mountain pour ne pas avoir respecté un plan approuvé de surveillance de l’impact du projet d’expansion sur les communautés locales pendant la construction.

• Dollarama annonce la démission de J.P.Towner, son directeur financier. La chaîne canadienne de magasins à rabais Dollarama a annoncé lundi que son directeur financier, J.P. Towner, quitterait ses fonctions au cours des prochains mois pour poursuivre une autre carrière.

• Instagram de Meta va intégrer des outils de contenu de marque à Threads, selon Axios. La société Instagram de Meta Platforms prévoit d’apporter ses outils de contenu de marque à l’application de microblogage Threads, a rapporté Axios, citant une source familière avec le sujet.

• Apple ouvre une boutique sur la plateforme chinoise WeChat. L’entreprise WeChat de Tencent a déclaré que le fabricant d’iPhone Apple avait ouvert une boutique sur sa plateforme de réseau sociaux, marquant une expansion des canaux de vente au détail de l’entreprise américaine dans la deuxième plus grande économie du monde.

 

 

À surveiller: 

Transat A.T. (TRZ, 5,09 $): un élément catalyseur pour le redressement de l’entreprise. Hier matin, la direction du transporteur aérien et voyagiste annonçait la vente de terrains de Puerto Morelos au Mexique pour un montant de 38 millions de dollars américains (M$US) au groupe Finest Resorts. La transaction devrait se finaliser au quatrième trimestre. Benoit Poirier, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins, considère que cette transaction s’inscrit bien dans le plan stratégique de la firme qui entend se concentrer sur les activités de transporteur aérien.

Dollarama (DOL, 87,24 $): son chef de la direction financière tire sa révérence. Le détaillant de produits à bas prix annonçait hier la démission de son chef de la direction financière, J.P. Towner, qui quittera ses fonctions dans les mois à venir. Il demeurera en poste jusqu’au dépôt des résultats financiers du deuxième trimestre. Vishal Shreedhar, analyste de la Financière Banque Nationale, rappelle que J.P. Towner était entré en fonction le 1er mars 2021, et que depuis, le titre a réalisé un rendement total de 79,5 %, comparativement à 9,5 % pour l’indice TSX 60.

Premium Brands Holdings Corporation (PHB, 105,61 $): un titre attrayant compte tenu des circonstances en 2023. L’entreprise canadienne de fabrication et de distribution d’aliments spécialisés divulguera ses résultats du deuxième trimestre au début du mois d’août. Vishal Shreedhar, analyste à la Financière Banque Nationale, s’attend à ce qu’elle annonce une solide croissance interne de ses ventes, et à ce qu’elle fournisse une bonne indication des bénéfices que produiront au cours des prochains trimestres ses initiatives. Il table notamment sur une expansion des marges, une meilleure utilisation de ses installations, et l’amélioration de son bilan financier.

Pour consulter les titres du 12 juillet, cliquez sur suivant:

12 juillet

Les nouvelles du marché:

• BdC — Hausse des taux attendue face à un marché du travail toujours tendu. La Banque du Canada devrait augmenter mercredi son taux directeur d’un quart de point de pourcentage pour atteindre son plus haut niveau depuis 22 ans, soit 5,00%, la croissance économique continuant d’alimenter un marché de l’emploi tendu et une inflation sous-jacente persistante, selon les analystes.

• Accord en vue pour mettre fin à la grève dans les ports. Le ministre canadien du Travail, Seamus O’Regan, a déclaré mardi qu’un accord de négociation serait bientôt conclu pour mettre fin au conflit entre les débardeurs canadiens en grève et leurs employeurs.

• Le régulateur veut que les banques renforcent leurs fonds propres. Le régulateur bancaire canadien a proposé mardi de modifier les directives relatives à l’adéquation des fonds propres, ce qui obligerait les banques et les assureurs hypothécaires à détenir davantage de fonds pour mieux gérer les risques liés à la forte hausse des taux d’intérêt des prêts immobiliers.

• Feu vert pour le projet d’acquisition de VMware par Broadcom. La Commission européenne a autorisé mercredi le projet d’acquisition de VMware par le fabricant américain de puces Broadcom, après avoir proposé des engagements vis-à-vis du concurrent Marvell Technology.

• Illumina écope d’une amende record de l’UE. La société américaine de tests génétiques a été condamnée à une amende record de 432 millions d’euros pour avoir conclu le rachat de Grail avant d’avoir obtenu l’autorisation de l’UE.

À surveiller:

Corporation financière Intact (IFC, 197,58$): les catastrophes canadiennes font monter les pertes. La Corporation financière Intact a mis à jour ses pertes liées aux catastrophes naturelles, qui ont presque doublé au deuxième trimestre en raison des nombreuses catastrophes survenues au Canada. L’estimation de ces pertes par l’entreprise est de 421 M$ avant impôts (ou 1,79$ par action après impôts), indique l’analyste de la CIBC, Paul Holden.

Groupe MTY (MTY, 61,10$) : la fin de la pandémie a un impact positif sur les revenus. La fin de la pandémie, et surtout du confinement, a eu des effets positifs sur les revenus du Groupe MTY au deuxième trimestre, qui ont grimpé de 87,8% comparativement à la même période l’an dernier. L’analyste Nick Corcoran d’Acumen Capital indique que l’entreprise rapporte des ventes de 1,47 G$, soit une augmentation de 39% par rapport au même trimestre l’année précédente. Les revenus, eux, sont passés à 305,2 M$ (+87,8%).

Cineplex (CGX, 9,13 $) : box-office sur trame de conflit de travail. Cineplex a présenté un box-office égalant presque ce qu’il était avant la pandémie en mai et juin, mais l’intrigue pourrait tourner au drame si le conflit avec les écrivains et les artistes d’Hollywood ne se règle pas rapidement. Après un mois d’avril à 69% (Avengers : Endgame était sorti en 2019) de ce qu’il était pour le même mois en 2019, les mois de mai (96%) et juin (98%) ont réussi à approcher les chiffres prépandémiques, malgré une sous-performance des films The Flash, Elemental et le dernier de la série Indiana Jones.

Pour consulter les titres du 13 juillet, cliquez sur suivant:

13 juillet

Les nouvelles du marché:

• Le plan de resserrement monétaire de la Banque du Canada expose les risques hypothécaires des prêteurs. La hausse des taux d’intérêt de la Banque du Canada mercredi et la perspective de nouvelle augmentation augmentent le niveau de risque pour les prêteurs hypothécaires, car les propriétaires risquent de rester endettés plus longtemps face aux difficultés d’effectuer des paiements plus élevés et même de rembourser la portion d’intérêts de leurs prêts immobiliers, affirment les investisseurs et les analystes.

• PepsiCo relève à nouveau ses prévisions annuelles grâce à des hausses de prix et une demande stable. PepsiCo a relevé ses prévisions de revenus et de bénéfices annuels pour la deuxième fois, misant sur une demande résiliente pour ses collations et boissons ainsi que sur des hausses de prix.

• TC Energy exhorte le Canada à accélérer la délivrance de permis pour les projets de transition énergétique. La société canadienne TC Energy a exhorté mercredi les responsables politiques à simplifier l’obtention des permis pour reconvertir des infrastructures pétrolières et gazières pour faire avancer les projets de transition énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

• Delta Air rehausse ses prévisions de bénéfices annuelles grâce à l’essor des voyages post-pandémie. Delta Airlines a relevé ses prévisions de bénéfices annuels après que ses résultats du deuxième trimestre ont dépassé les attentes de Wall Street grâce à un essor continu des voyages post-pandémie.

• Les acteurs d’Hollywood se préparent à rejoindre les scénaristes et faire grève. Les négociateurs du syndicat des acteurs d’Hollywood ont unanimement recommandé une grève après l’échec des négociations avec les studios, ouvrant la voie aux artistes pour rejoindre les scénaristes dès jeudi et perturber de nombreux spectacles et films.

 

 

À surveiller:

Saputo (SAP, 28,14$): le prix du bloc de fromage mine la valeur de sa marchandise. Lorsqu’elle dévoilera ses plus récents résultats trimestriels le 11 août prochain, tout porte à croire que les pressions macroéconomiques dont la direction a fait mention au trimestre précédent ne se soient pas estompées, d’après Tamy Chen de BMO Marchés des capitaux.

Boralex (BLX, 35,91$): le vent ne souffle pas autant que prévu dans ses voiles. La météo n’a pas été clémente pour Boralex au cours du deuxième trimestre de son exercice 2024, estime Rupert Merer de la Financière Banque Nationale. Il estime que la société québécoise aura généré 1,816 gigawattheure (GWh) au cours de cette période, et non pas 1,952 GWh comme il l’avait précédemment anticipé. Bien qu’en France et au Québec, sa production d’énergie éolienne ait été soutenue, la situation est différente du côté des États-Unis et de l’Ontario. En Californie, ses panneaux solaires ne parviendront pas non plus à générer autant d’énergie que prévu, croit-il.

Canadian Tire (CTC.A, 185,56): tiède, mais résilient. En amont de la publication des résultats du deuxième trimestre de 2023 de Canadian Tire, prévu le 10 août prochain, l’analyste de RBC Marchés des capitaux, Irene Nattel met à jour ses prévisions. Dorénavant, elle mise sur un bénéfice par action de 2,88 $, ce qui est plus bas que la moyenne du consensus à 3,26 $. Le printemps plus frais a, d’après elle, nuit aux ventes de magasins comparables, repoussant l’achat de produit saisonnier plus tard dans la saison, soit à la fin de son deuxième trimestre et au début de son troisième.

Pour consulter les titres du 14 juillet, cliquez sur suivant:

14 juillet

Les nouvelles du marché:

• Le bénéfice de JPMorgan au T2 augmente avec la hausse des taux. JPMorgan Chase a enregistré un bond de 67% de son bénéfice au deuxième trimestre, grâce à l’augmentation des intérêts perçus auprès des emprunteurs.

• La banque Wells Fargo soutenue par les taux au T2. Le bénéfice de Wells Fargo a augmenté au deuxième trimestre grâce à la hausse des intérêts versés par les clients.

• Le bénéfice de BlackRock au T2 augmente grâce à l’engouement des investisseurs pour ses fonds. BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a enregistré une hausse de 25% de son bénéfice ajusté au deuxième trimestre, grâce à l’afflux d’investisseurs dans ses différents fonds de marché.

• UnitedHealth dépasse les estimations. Le groupe UnitedHealth a annoncé un bénéfice trimestriel supérieur aux estimations en raison de coûts médicaux moins élevés que prévu, ce qui a fait grimper ses actions et apaisé certaines inquiétudes quant à l’impact de la hausse des procédures non urgentes sur la croissance des bénéfices.

• La CMA repousse la date limite sur Microsoft-Activision. Le régulateur britannique de la concurrence a repoussé au 29 août son dernier délai pour l’accord de 69 milliards de dollars américains entre Microsoft et Activision Blizzard, après avoir reçu une nouvelle proposition «détaillée et complexe» de Microsoft faisant état de changements importants dans les circonstances.

 

 

À surveiller:

Suncor (SU, 39,16$): un analyste abaisse sa recommandation. Même si elle se distingue de ses pairs à plusieurs égards, Suncor a encore beaucoup à faire avant de retomber dans les «bonnes grâces des investisseurs», croit Randy Ollenberger de BMO Marchés des capitaux. Sa performance décevante à Fort Hills de même que l’incertitude entourant le moment où les réserves de sa mine de base seront épuisées créent de la pression sur le titre.

BlackBerry (BB, 4,94$ US): un meilleur point d’entrée à venir. Les investisseurs qui sont tentés de regarder du côté de BlackBerry devraient attendre un meilleur point d’entrée, qui devrait se présenter d’ici 2025 estime la CIBC. L’analyste Todd Coupland indique qu’après avoir accueilli le vice-président des produits et de la stratégie chez Blackberry QNX, Tim Foote, pour une présentation, estime que les deux activités principales de l’entreprise, la cybersécurité et le système d’exploitation QNX, affronteront des vents contraires à sa croissance en 2024, vents qui ne devraient pas se calmer avant la deuxième moitié de cet exercice fiscal.

Telus (T, 25,55$): des cibles plombées par Telus International. Jérôme Dubreil de Valeurs mobilières Desjardins s’attendait déjà à ce que le segment d’expérience client numérique de Telus n’atteigne pas la cible que la société s’était fixée. Or la correction qu’elle a apportée à ses prévisions est bien plus grande que celle qu’il anticipait. En effet, son fournisseur de services technologiques Telus International a été contraint de restreindre ses objectifs à cause des révisions des dépenses de ses clients. Il a réduit de 10% ses revenus escomptés et de 18% son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté.

Teck Resources (TECK.B, 57,35 $): Glencore propose d’acheter uniquement le segment du charbon sidérurgique

Dans la saga concernant l’acquisition de Teck Resources par Glencore, Teck annonce qu’elle a reçu une proposition de Glencore qui lui offre d’acquérir uniquement l’activité charbon sidérurgique.