Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

(Photo: 123RF)

Quels titres boursiers et rapports d’analystes ont retenu l’attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.


06 février

Dans les nouvelles du marché:

• Prochain budget fédéral: nouvelles dépenses en santé et en technologies propres. La ministre canadienne des Finances, Chrystia Freeland, a affirmé vendredi que de nouvelles dépenses en matière de soins de santé et d’accélération des technologies propres figureraient dans le budget de cette année, mais elle a ajouté que son objectif était de ne pas alimenter l’inflation.

• Reprise de la demande en Chine: vers une révision de la production de pétrole? Les producteurs de pétrole pourraient être amenés à réviser leurs politiques de production en raison de la reprise de la demande en Chine, deuxième plus grand consommateur de pétrole au monde, selon ce qu’a déclaré dimanche le directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie, Fatih Birol.

• Des doutes entravent l’offre de 16,9 G$ US de Newmont pour acquérir Newcrest. L’importante minière aurifère Newmont a déclaré qu’elle avait fait une offre de 16,9 G$ US pour son homologue australienne Newcrest Mining afin de créer un géant mondial de l’or, mais des investisseurs et des analystes ont affirmé que cette offre sous-évaluait l’entreprise dans un contexte de changement de direction.

• IA : Cohere pourrait lever du financement à une valorisation de plus de 6 G$ US. Cohere, une société spécialisée dans les modèles de base de l’intelligent artificielle (IA) qui concurrence OpenAI, soutenue par Microsoft, serait en pourparlers pour lever des centaines de millions de dollars lors d’une ronde de financement qui pourrait valoriser l’entreprise à plus de 6 G$ US, selon ce qu’ont déclaré des sources à Reuters, ce qui constitue une autre preuve de la frénésie d’investissement entourant l’IA générative.

• First Quantum suspend les opérations de chargement au port de Cobre Panamá. First Quantum a annoncé que sa filiale Minera Panama, qui exploite la mine de cuivre de Cobre Panama, a suspendu les opérations de chargement de concentré au port de Cobre Panamá.

À surveiller:

Open Text (OTEX-NASDAQ, 34,70 $US): un solide 2e trimestre amène l’analyste de la BMO à hausser son cours cible. Les résultats du 2e trimestre de l’année financière de la société de Waterloo, spécialisée en gestion de documents numériques et d’échanges de données, ont été solides, si bien que Thanos Moschopoulos, analyste à BMO Marchés des capitaux, hausse son cours cible de 34 $US à 39 $US, tout en maintenant, cela va de soi, sa recommandation à «surperformance».

BCE (BCE, 61,77 $): en l’absence d’éléments catalyseurs à court terme, l’analyste de Desjardins préfère demeurer sur les lignes de coté. La société de services de télécommunications divulguait ses résultats du 4e trimestre 2022 jeudi dernier, mais alors que ceux-ci correspondaient dans l’ensemble aux prévisions, Jerome Dubreuil, analyste chez Desjardins, s’est surtout arrêté sur les perspectives de la direction pour la prochaine année.

D2L (DTOL, 10,34 $): elle serait à un ou deux trimestres d’atteindre la rentabilité selon l’analyste de la Financière Banque Nationale. La société de logiciels de Kitchener inscrite en bourse en novembre 2021 n’a pas été épargnée des difficultés boursières qu’ont connues de nombreuses compagnies technologiques en 2022 alors que le titre émis à 16$ en novembre 2021 s’est retrouvé à tout près de 5$ 12 mois plus tard. Mais il a ensuite amorcé une reprise, pour finalement bondir de près de 50% au cours des 5 dernières séances de négociations.

Pour consulter les titres du 07 février, cliquez sur suivant.

07 février

Titre en action:

Cineplex affiche un profit et des revenus en hausse pour son quatrième trimestre. Cineplex (CGX) a affiché mardi un bénéfice de 10,2 millions de dollars (M$) pour son quatrième trimestre, ce qui se comparait à une perte de 21,8M$ pour la même période un an plus tôt. Ses revenus ont progressé de plus de 15%.

Pour lire la suite, c’est ici.

 

À surveiller: 

Groupe d’alimentation MTY (MTY, 69,41$) : ingérer l’acquisition de Wetzel’s Pretzels. Les analystes de Marchés des capitaux CIBC voient d’un œil favorable les récentes acquisitions de Groupe d’alimentation MTY, dont les résultats financiers trimestriels du quatrième trimestre de l’exercice 2022 seront dévoilés au cours des prochaines semaines.

Héroux-Devtek (HRX, 15,56$) : la Banque Laurentienne préfère rester sur les lignes de touche. Le fabricant de trains d’atterrissage Héroux-Devtek dévoilera ses résultats financiers du troisième trimestre de son exercice 2023, terminé fin décembre, le 8 février avant l’ouverture des marchés. Jonathan Lamers, analyste à Valeurs mobilières Banque Laurentienne, s’attend à des revenus de 137 millions de dollars (M$), en hausse de 4,3% sur un an. «La demande a été forte et le rythme de production devrait avoir augmenté en conséquence», dit-il.

Tesla (TSLA, 189,98$US) : l’analyste de Wedbush relève son cours cible sur un anSelon les plus récents sondages de l’analyste de Wedbush, Dan Ives, effectués sur le terrain, ce dernier est d’avis que la réaccélération de la demande pour les véhicules Tesla en Chine n’en est qu’au début d’une vague.

Pour consulter les titres du 08 février, cliquez sur suivant.

08 février

Titres en action:

Uber (UBER, 35,75 $US) termine fort 2022 et dégage un bénéfice net au 4e trimestre. D’octobre à décembre, la société californienne a engrangé un bénéfice net de 595 millions de dollars US. Rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, le profit est de 29 cents. Les analystes avaient tablé sur une perte de 18 cents. Le chiffre d’affaires trimestriel du groupe s’élève à 8,6 milliards de dollars, soit 49% de plus qu’au quatrième trimestre 2021 et un peu au-dessus des attentes du marché. Sur l’année, il atteint 31,9 milliards (+83%). Pour lire la suite, c’est ici.

Le Groupe TMX (X, 131,74$) propose de fractionner son action à raison de cinq pour une. L’exploitant de la Bourse de Toronto croit que le fractionnement pourrait améliorer la liquidité de ses actions ordinaires. Le titre de l’entreprise a clôturé la séance de mardi à 133,46 $ à la Bourse de Toronto. Pour lire la suite, c’est ici.

Brookfield Asset Management affiche un profit en baisse pour son 4e trimestre. Brookfield Asset Management (BAM) a indiqué mercredi que sa part du plus récent profit trimestriel de l’entreprise de gestion d’actifs qu’elle détient avec Brookfield Corporation s’était élevée à 19 millions de dollars (M$) US. Pour lire la suite, c’est ici.

 

À surveiller:

Microsoft (MSFT, 267,56$ US): la guerre des moteurs de recherche IA est officiellement lancée. Daniel Yves de Wedbush Securities est revenu «impressionné» de l’événement de Microsoft consacré à la stratégie d’intégration des technologies d’OpenAI au moteur de recherche Bing et au fureteur Edge.

Uni-Sélect (UNS, 39,73$): des attentes plus modestes pour le quatrième trimestre. Luke Hannan de Canaccord Genuity s’aligne sur les perspectives fournies par le distributeur l’an dernier à l’effet que le deuxième semestre de l’année s’avérerait moins rentable que la première moitié de l’année en dépit de la croissance interne de 6 % des revenus prévue pour chacune de ses trois filiales.

Goodfood (FOOD, 0,59 $): renfloué de 12,67 M$, le spécialiste des boîtes repas devra réaliser son recentrage. Le spécialiste des repas prêts-à-préparer a colmaté ses besoins en liquidités par le biais d’une émission de débentures convertibles de 12,67 millions de dollars dont 10 M$ proviennent d’Investissement Québec et 2,42 M$ de trois dirigeants et 250 000 $ d’un ex-administrateur.

 

Pour consulter les titres du 09 février, cliquez sur suivant.

09 février

Titres en action:

Saputo voit son profit doubler au troisième trimestre avec les hausses de prix. Saputo (SAP, -1,64% à 35,29$) a affiché jeudi un bénéfice du troisième trimestre de 179 millions de dollars (M$), soit plus du double de celui de 86M$ de la même période un an plus tôt, et le producteur de fromage dit s’attendre à ce que son bénéfice pour l’ensemble de l’exercice connaisse une «remontée substantielle».

Precision Drilling (PD, 87,46$) réalise un profit de 3,5 M$ et ses revenus grimpent de plus de 70%. Precision Drilling a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre de 3,5 millions de dollars (M$), qui se compare à une perte de 27,3 M$ pour la même période un an plus tôt. Ses revenus trimestriels ont progressé de plus de 70% d’une année à l’autre.

Cameco (CCO, 39,12$) affiche une perte de 15 M$, mais ses revenus grimpent de plus de 10%. Cameco a affiché jeudi une perte pour son plus récent trimestre, alors que ses revenus ont progressé de plus de 10% par rapport à la même période un an plus tôt.

Telus (T, 27,15$) affiche un profit en baisse, mais des revenus en hausse, pour son 4e trimestre. Telus a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse par rapport à celui de la même période un an plus tôt, même si ses revenus ont grimpé.

Thomson Reuters (TRI, 152,70$) affiche un profit de 282 millions $ US et hausse son dividende. Thomson Reuters a annoncé jeudi une hausse de son dividende, alors qu’il affichait un bénéfice de 282 millions $US pour son quatrième trimestre, en hausse par rapport à celui de 175 millions $US réalisé un an plus tôt.

Great-West (GWO, 36,02$) affiche un profit de 892M$ et hausse son dividende de 6%. Great-West Lifeco (GWO) a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en hausse par rapport à l’an dernier, son portefeuille diversifié ayant offert une bonne performance malgré les conditions difficiles du marché.

Pepsico (PEP, 174,30 $US), aidé par les hausses de prix, dévoile des résultats meilleurs que prévu. Le groupe américain de snacks et boissons PepsiCo a dévoilé jeudi des résultats meilleurs que prévu, les hausses de prix de ses produits permettant de compenser l’augmentation des matières premières.

Bombardier (BBD.B, 68.08$)annonce un bénéfice de 241 M$ US au quatrième trimestre. Bombardier affirme avoir réalisé un bénéfice de 241 millions de dollars US (M$ US) au quatrième trimestre, contre 238 M$ US au même trimestre l’an dernier.

 

À surveiller:

Cineplex (CGX-T, 8,93$): encore du boulot à abattre. Le marché cinématographique se relève tranquillement des années pandémiques, mais pour les entreprises qui oeuvrent dans ce milieu, comme Cineplex, il reste du travail à abattre pour retrouver les performances de 2019.

Intact Corporation financière (IFC, 197,32$): un titre défensif à conserver. Banque Royale Marchés des capitaux estime que les qualités de titre défensif d’Intact Corporation financière en fait un titre à conserver en cette période économique incertaine.

Stingray (RAY.A, 5,90$): le numérique, c’est fantastique. Canaccord Genuity affirme être particulièrement encouragée par la performance de Stingray dans le segment numérique en communication extérieure, qui fait des merveilles pour l’entreprise.

 

Pour consulter les titres du 10 février, cliquez sur suivant.

10 février

Titres en action:

Magna a vu son profit plonger de 79,5% au 4e trimestre, mais ses revenus ont grimpé. Magna International (MG, 72,93$) a affiché vendredi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse de 79,5% par rapport à la même période l’an dernier, pendant que ses ventes ont grimpé de 5%.

Enbridge affiche une perte de 1,1G$ au 4T en raison d’une charge extraordinaire. Enbridge (ENB, 53,67$) a affiché vendredi une perte de 1,1 milliard de dollars (G$) pour son plus récent trimestre, alors que l’exploitant de pipelines a inscrit à ses résultats une charge de dépréciation de 2,5G$ hors trésorerie liée à ses activités de transport de gaz naturel, ce qu’il a attribué à l’augmentation du coût du capital.

 

À surveiller:

Héroux-Devtek (HRX, 13,81$) : de petites turbulences. Si ce n’était de l’environnement difficile dans lequel elle évolue, Héroux-Devtek aurait une proposition de valeur «convaincante», conclut Benoit Poirier de Valeurs mobilières Desjardins, après le dévoilement des résultats du troisième trimestre de la société basée à Longueuil.

Bombardier (BBD.B, 67,09 $) : son titre devrait faire du surplace. Après une ascension rapide, voilà que le titre de Bombardier est mûr pour faire un peu de surplace, estime Cameron Doerksen de la Financière Banque Nationale.

Disney (DIS, 111,78 $US) : Bob Iger fait sentir sa présence. Le mandat que l’ancien redevenu actuel PDG de Disney, Bob Iger, ne peut être plus clair : il est là pour faire du ménage, et Jessica Reif Ehrlich de Bank of America est «encouragée» par la nouvelle vision stratégique présentée aux investisseurs mercredi.