Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Doit-on profiter du recul du titre de Banque TD?

Jean Gagnon|17 mars 2023

Doit-on profiter du recul du titre de Banque TD?

L'action de la Banque TD (TD, 77,91$) a amorcé un recul le 14 février lorsque l'entreprise a annoncé qu’elle allait retarder la conclusion de l’acquisition de First Horizon. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

 

Depuis plus de 30 ans le gouvernement canadien et la Banque du Canada ont tout mis en oeuvre pour permettre à l’économie du pays de s’appuyer sur un système bancaire des plus solides. Et permettre en même temps aux épargnants de profiter d’un secteur d’investissement offrant un excellent rendement presque à chaque année, avec une feuille de route fort enviable à moyen et à long terme.

Que faire alors lorsqu’une de ses composantes perd 13% de sa valeur en un mois?

L’action de la Banque TD (TD, 77,91$) a amorcé un recul le 14 février lorsque l’entreprise a annoncé qu’elle allait retarder la conclusion de l’acquisition de First Horizon, une banque régionale américaine dont le siège social est au Tennessee, dans l’attente des approbations réglementaires. Mais voilà qu’une crise bancaire a éclaté à la suite de la faillite justement d’une banque régionale, soit la Silicon Valley Bank, en Californie, ce qui a exacerbé la chute de l’action de la TD.

Rappelons que la TD est aussi actionnaire du courtier Charles Schwab (SCHW, 54,70$US) à hauteur de 12%, depuis l’intégration de TD Ameritrade à Schawb. Le cours de l’action de Schawb est en chute libre depuis le début de la crise bancaire. Gabriel Dechaine, analyste à la Financière Banque Nationale, estime que chaque baisse de 10% du prix de l’action de Schawb cause une perte de valeur de 1,8 milliard $ à la participation de la TD. Au troisième jour de la crise, le cours de l’action de Schwab touchait un creux de 40$US, ce qui constituait alors une baisse de 40% en moins de trois jours.

 

Investissez-vous à long terme?

Allez savoir où se terminera la baisse du cours de l’action de TD. Mais cela a peu d’importance, explique Jean Duguay, gestionnaire de portefeuilles chez Groupe Eterna. «La situation actuelle peut perdurer encore quelques temps, mais si votre horizon de temps est suffisamment long, vous serez gagnant», dit-il.

Le système bancaire canadien est solide, et il n’y a aucune inquiétude quant aux liquidités et à la capitalisation de la Banque TD, selon le gestionnaire. «Si vous aimez les banques canadiennes, les chances sont fortes qu’en achetant l’une d’elles après une baisse de 15-20%, vous ferez un pari gagnant à long terme», dit-il. Le gestionnaire suggère toutefois dans ce cas-ci de patienter un mois ou deux avant de se commettre afin de s’assurer que le titre se sera stabilisé.

 

Zone dangereuse

L’analyse de la configuration graphique du titre appuie d’ailleurs cette idée d’être patient. «Le titre est actuellement dans une zone dangereuse», dit Monica Rizk, analyste senior pour les publications Phases & Cycles. Dans sa chute, le cours de l’action se retrouve à un niveau de support important autour de 80 $ (voir lignes pointillées). Enfoncer ce support aurait des conséquences certainement négatives, selon elle.

Toutefois, le titre est actuellement fortement «survendu», ce qui pourrait permettre à court terme un rallye de soulagement, note l’analyste. Il faudra éviter alors de trop s’emballer, car ce n’est qu’après ce rallye que l’on saura si le support était le creux du titre pour cette épisode de turbulence.