Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Cogeco vend Cogeco Peer 1, l’action grimpe de 9%

Dominique Beauchamp|Mis à jour le 15 avril 2024

Tour de chapeau pour Cogeco qui revalorise Peer 1, réduit sa dette et peut chasser d'autres achats américains.

Comme l’avaient souhaité et prévu certains analystes, Cogeco Communications vend ses centres de données à bon prix.

L’action du câblodistributeur Cogeco (CCA, 81,76$) grimpe de 9% mercredi à un nouveau sommet annuel.

«Depuis que Cogeco a acquis Peer 1 Hosting en 2013, les marchés des centres de données se sont grandement consolidés. C’est dans ce contexte que nous avons pris la décision de concentrer les ressources sur nos secteurs à large bande. Cette transaction nous donnera plus de souplesse pour procédér à des investissements internes et des acquisitions», a déclaré le président et chef de la direction Philippe Jeté.

La firme d’investissement Digital Colony paie 720 millions de dollars pour Cogeco Peer 1, soit un multiple d’environ 8,3 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2020.

«Le prix payé semble attrayant si l’on se fie à la vente de SingleHop à Internap l’an dernier», indique Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux.

Peer 1 avait un valeur comptable de 687M$, ce qui veut dire que Cogeco aura peu d’impôts à payer, croit-il.

La vente revalorise Peer 1 puisque sa mauvaise performance avait diminué sa valeur courante aux yeux des analystes, dans l’évaluation de Cogeco. Ainsi, M. Yaghi lui accordait un multiple de seulement 5 fois le bénéfice d’exploitation de 2020 alors que Digital Colony paie 66% plus.

L’analyste, qui préconisait cette vente depuis longtemps, y voit un élément déclencheur majeur pour Cogeco qui pourra faire un meilleur usage de de son capital.

Avec le produit de la vente, Cogeco promet d’ailleurs de réduire immédiatement ses dettes et de racheter jusqu’à 140M$ ou 10% de ses actions.

Son ratio d’endettement devrait diminuer de 3,5 à 3,1 fois le bénéfice d’exploitation, incluant les flux générés d’ici à la clôture de la transaction. Cela permet à Cogeco d’envisager plus rapidement d’autres achats de câblodistributeurs américains, prévoit M. Yaghi.

L’Américaine MetroCast a été achetée il y a un an. Son intégration est donc avancée. De plus l’actionnariat de la Caisse de dépôt dans la filiale américaine de Cogeco lui donne la souplesse financière additionnelle si une occasion se présentait aux États-Unis, croit aussi l’analyste.

M. Yaghi hausse son cours-cible de 80 à 87$. Le titre lui apparaît sous-évalué par rapport à son industrie au moment où sa croissance interne prend du mieux et des acquisitions potentielles se dessinent.