Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires
Denis Lalonde

Gestionnaires en action

Denis Lalonde

Analyse de la rédaction

Bourse: comment réagir au conflit entre la Russie et l’Ukraine?

Denis Lalonde|Mis à jour le 11 avril 2024

Bourse: comment réagir au conflit entre la Russie et l’Ukraine?

Le conflit entre la Russie et l'Ukraine génère de la nervosité sur les marchés boursiers de la planète. (Photo: Getty Images)

BALADO. Le conflit entre la Russie et l’Ukraine génère de la nervosité sur les marchés boursiers de la planète. Comment doivent réagir les investisseurs en temps de guerre?

Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël, Girard Lehoux, Valeurs mobilières Desjardins, estime qu’il faut savoir garder la tête froide lorsque les guerres éclatent, car si les indices boursiers peuvent chuter à court terme, la remontée peut être tout aussi rapide.

Comme la Russie contrôle 10% de la production mondiale de pétrole, Luc Girard estime que la montée du prix du baril à New York et à Londres sera profitable pour les titres énergétiques canadiens et américains, qui ont généré d’excellents rendements depuis le début de l’année. «Petite mise en garde toutefois, tout ce qui monte vite peut redescendre vite», dit-il.

Le gestionnaire de portefeuille soutient qu’une bonne diversification est la clé pour passer à travers la crise sans trop de heurts. Une diversification tant géographique que sectorielle.

«Les secteurs des ressources naturelles, des financières, des industrielles, de la santé et de la consommation discrétionnaire poursuivront leur croissance. Avec la montée des taux d’intérêt à venir, le secteur des services publics aura de la difficulté à tirer son épingle du jeu», croit-il.

Une grave erreur selon lui serait de vouloir tout vendre, car lorsque les investisseurs se retrouvent avec une encaisse importante, ils arrivent rarement à réinvestir au bon moment et ratent le rallye suivant la correction.