Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture mardi

LesAffaires.com et AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Les Bourses asiatiques ont terminé mardi en nette hausse, Wall Street vers une ouverture au vert.

Les Bourses asiatiques ont terminé mardi en nette hausse, préférant se concentrer sur les bonnes nouvelles sur le front du coronavirus plutôt que sur les inquiétudes sur les tensions sino-américaines et la loi sécuritaire chinoise visant Hong Kong.

À New York, Wall Street pointe vers une ouverture en hausse. Vers 8h15, les contrats à terme sur le S&P 500 sont en hausse de 51 points, ou de 1,76%, à 3 004 points. Ceux du Dow Jones gagnent 480 points, ou 1,97%, à 24 904 points, alors que ceux du Nasdaq avancent de 141 points, ou de 1,5%, à 9 547 points.

En Europe, les marchés sont aussi au vert à la mi-séance. À Londres, les FTSE 100 grimpe de 58 points, ou de 0,98%, à 6 051 points. À Paris, le CAC 40 progresse de 45 points, ou de 1%, à 4 585 points. À Francfort, le DAX gagne 82 points, ou 0,73%, à 11 473 points.

De retour en Asie, à Tokyo, l’indice Nikkei des 225 principales valeurs nippones a bondi de 2,55% à 21 271,17 points, et l’indice élargi Topix s’est apprécié de 2,17% à 1 534,73 points.

Face à la décrue des nouveaux cas de Covid-19 au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a annoncé lundi la fin de l’état d’urgence, qui s’appliquait encore ces derniers jours à Tokyo et sa grande banlieue, ainsi que sur l’île de Hokkaido (nord).

La relance de l’économie japonaise est désormais la priorité du gouvernement, qui prépare un nouveau budget extraordinaire, le deuxième en à peine deux mois, afin d’augmenter encore les aides aux entreprises et aux personnes les plus touchées par la crise, comme les employés en chômage partiel.

À Hong Kong, la cheffe de l’exécutif local, Carrie Lam, a tenté mardi de rassurer les investisseurs étrangers sur le projet de loi sécuritaire de Pékin, qui avait fait redescendre dans la rue des milliers de Hongkongais dimanche.

Mme Lam, alignée sur le discours de Pékin, a assuré que cette loi n’affecterait pas le principe du «Un pays, deux systèmes», censé garantir à Hong Kong des libertés inconnues ailleurs en Chine.

Le patron de la Banque centrale chinoise a par ailleurs réaffirmé mardi la volonté de son institution de soutenir la reprise économique du pays, des déclarations vues d’un bon oeil par les marchés.

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong s’est ainsi apprécié mardi de 1,88% à 23 384,66 points. En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a pris 1,01% à 2 846,55 points, et celui de Shenzhen a progressé de 2,21% à 1 789,52 points.

 

Du côté du pétrole

Le marché du pétrole était bien orienté: vers 05H00 le prix du baril de brut américain WTI prenait 2,14% à 34,96 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,18% à 35,95 dollars.