Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Uni-Sélect, Neighbourly Pharmacy et AGF

Jean Gagnon|Mis à jour le 16 avril 2024

À surveiller: Uni-Sélect, Neighbourly Pharmacy et AGF

Le risque d'une récession semble moins problématique pour Uni-Sélect et les autres détaillants de pièces d’automobiles, croit Luke Hannan, analyste chez Canaccord Genuity. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Uni-Sélect, Neighbourly Pharmacy et AGF? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Uni-Sélect (UNS, 27,78 $): bien placée pour faire face à un marché difficile

Les risques de récession que pourraient exacerber les hausses de taux d’intérêt visant à contrer l’inflation et la détérioration du sentiment des consommateurs ne favoriseront pas les manufacturiers de produits de consommation, croit Luke Hannan, analyste chez Canaccord Genuity.

Déjà, l’analyste constate des reculs boursiers significatifs pour plusieurs des titres de ce secteur, alors que la plupart des analystes se préparent à réviser à la baisse leurs prévisions de bénéfices des compagnies de ce secteur après la divulgation des résultats du 2e trimestre.

Toutefois, la situation semble moins problématique pour Uni-Sélect et les autres détaillants de pièces d’automobiles, croit l’analyste de Canaccord. D’abord parce qu’il constate que les firmes du secteur ont réussi à faire croître leurs revenus organiques durant la dernière récession.

De plus, ces firmes ont réalisé des bénéfices par action en 2008 et 2009 supérieurs à ceux de 2007, alors que dans le cas du S&P 500, les bénéfices n’atteignaient qu’environ 47% des niveaux d’avant la récession.

L’analyste rappelle également que ce secteur a réalisé des performances nettement supérieures aux indices S&P 500 et S&P/TSX autant en 2000/2001 qu’en 2008/2009 sur la base du rendement total des actionnaires.

Enfin, l’analyste estime que dans ce contexte les titres des détaillants de pièces d’automobiles sont attrayants étant donné qu’ils offrent également des caractéristiques défensives.

Luke Hannan réitère sa recommandation d’achat des actions d’Uni-Sélect, et il maintient son cours cible à 35,00 $.

 

Neighbourly Pharmacy (NBLY, 23,60 $): les réussites de sa stratégie de fusions et acquisitions la positionnent bien

Neighbourly Pharmacy (NBLY, 23,60 $): les réussites de sa stratégie de fusions et acquisitions la positionnent bien

Les résultats du 4e trimestre de la chaîne de pharmacies communautaires ont répondu aux attentes bien que celle-ci a eu à faire face à une pénurie de main-d’œuvre et à une baisse des interactions en personne entre médecins et patients.

Cela fait dire à Chelsea Stellick, analyste chez IA Marchés des capitaux, que la stratégie de fusions et acquisitions de la firme qui a été jusqu’à présent un succès lui permettra de surmonter les difficultés actuelles et d’ajouter à ses parts de marché alors que les effets de la COVID-19 se dissiperont et que la société pourra étendre son réseau.

Pour l’analyste, son rythme de croissance grâce à ses fusions et acquisitions qui ont surpassé les attentes et le caractère défensif du secteur pharmaceutique durant toutes les phases du cycle économique sont autant de raison pour les investisseurs de détenir ce titre.

En conséquence, l’analyste recommande l’achat du titre en vue d’un cours cible de 40,00 $.

Les revenus du 4e trimestre ont atteint 112,3 millions de dollars, ce qui se traduit par une hausse de 35% comparativement à l’année précédente.

Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement ajustés (BAIIA) ont augmenté de 26% sur l’année précédente pour atteindre 11,3 M$, bien qu’ils ont été affectés négativement par l’absentéisme occasionné par le variant Omicron.

Cela a réduit la marge bénéficiaire à 10,1%, à la baisse autant sur le trimestre que sur l’année précédente. Mais l’analyste croit que le bas a été atteint et que les marges bénéficiaires augmenteront durant toute l’année financière 2023.

La chaîne de pharmacies communautaires a rempli 1,9 million de prescriptions durant le 4e trimestre de l’année financière 2022, soit une hausse de 30% comparativement à l’année précédente. Elle illustre bien la force de l’organisation qui s’appuie sur une stratégie axée sur le patient, conclut l’analyste.

 

AGF Management Limited (AGF.B, 6,42 $): des résultats qui démontrent sa résilience

AGF Management Limited (AGF.B, 6,42 $): des résultats qui démontrent sa résilience

Vendredi, le gestionnaire de fonds annonçait de solides résultats pour son 2e trimestre 2022, estime Gary Ho, analyste chez Desjardins.

Les bénéfices par action ont été de 0,14 $, alors que les attentes des analystes se situaient à 0,12 $. Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ont totalisé 27,8 M$, bien au-delà de la prévision de l’analyste de Desjardins qui tablait sur 24 M$. Des revenus de frais de gestion plus élevés et moins de dépenses expliquent la différence.

La firme a connu des entrées de fonds de 132 M$, alors que l’analyste avait prévu 75 M$. Il signale que les ventes ont excédé le rythme des autres joueurs de l’industrie alors que ceux-ci ont plutôt eu à faire face à des sorties nettes dans leurs fonds à long terme, ce qui indique la résilience de la firme durant cette correction des marchés.

Les actifs sous gestion de sa plateforme de fonds alternatifs sont demeurés à 2,1 milliards de dollars à la fin du trimestre. Ce secteur a généré un BAIIA de 5,3 millions durant le trimestre. Avec 35,6 M$ d’encaisse disponible et aucune dette, l’analyste prévoit que la firme va augmenter à court terme de façon importante sa taille dans ce secteur avec comme objectif d’atteindre 5 milliards en actifs sous gestion.

La firme a racheté 692 634 de ses propres actions durant le 2e trimestre pour une somme de 5,1 M$. Compte tenu des flux de trésorerie qu’elle génère, l’analyste prévoit que la firme poursuivra ses achats durant le reste de l’année.

Il recommande l’achat du titre en vue d’un cours cible de 9,00 $.