Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Tesla, TVA et Cascades

François Pouliot|Mis à jour le 15 avril 2024

Que faire avec les titres de Tesla, TVA et Cascades?

Que faire avec les titres de Tesla, TVA et Cascades? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Tesla (TSLA, 347,31$ US): petit choc (électrique)

Canaccord Genuity renouvelle une recommandation « conserver ».

La société annonce qu’elle va diminuer son effectif de 7%, après l’avoir fait croître de 30% l’an dernier.

Jed Dorsheimer note que la mesure survient alors que des crédits de taxes viennent à expiration pour l’achat de véhicules électriques aux États-Unis.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Il précise que la société indique que son bénéfice devrait afficher un « petit » bénéfice au quatrième trimestre, ce qui est relativement conforme ou légèrement sous les attentes du marché.

L’analyste estime qu’une pression accrue sur les prix en raison de l’expiration des crédits force l’entreprise à s’orienter vers davantage de véhicules Model 3s sous les 44 000$ US afin de demeurer rentable.

Même s’il s’attend à ce que la nouvelle crée plus de volatilité sur le titre, il croit que lorsque la poussière sera retombée le geste pourrait être vu comme positif, en ce qu’il permet d’aligner les affaires pour une meilleure année 2019.

La cible est maintenue à 323$ US.

Groupe TVA (TVA.B, 1,75$): du mouvement

Financière Banque Nationale réitère une recommandation « performance de secteur ».

La société annonce la nomination de Denis Rozon comme vice-président Productions, Opérations et Technologie (en remplacement de Daniel Boudreau). M. Rozon conserve son titre de chef des opérations chez MELS. L’entreprise annonce également la nomination d’Annick Dubois au poste de vice-présidente finance de la société.

Adam Shine qualifie les nominations de clefs.

Il note également que le CRTC vient d’approuver l’acquisition des chaînes Évasion et Zeste.

L’analyste indique selon les documents du CRTC, en 2017, ces chaînes ont respectivement généré un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 18,3M$ et 4,5M$.

Il en profite pour ajuster ses prévisions de revenus et BAIIA pour 2018 et 2019 en tenant compte du contexte global d’exploitation.

L’anticipation BAIIA 2018 passe de 45,7 M$ à 45,2 M$, mais le bénéfice par action anticipé demeure à 0,17$ par action.

Pour 2019 l’anticipation BAIIA passe de 53,5 M$ à 52,9 M$ et le bénéfice par action anticipé demeure à 0,28$.

La cible est maintenue à 2,50$.

Cascades (CAS, 10,67$): baisse de cible

Financière Banque Nationale renouvelle une recommandation « surperformance », mais abaisse sa cible significativement.

Zachary Evershed assume désormais la couverture du titre à la suite du départ d’un confrère. Il introduit ses prévisions 2020 et revoit les multiples accolés aux différentes activités de Cascades.

L’analyste indique que les prix du carton d’emballage sont en recul, et pourraient continuer de glisser. Il dit néanmoins ne pas voir un paysage si sombre, en soulignant que l’industrie s’est consolidée. Les cinq premiers producteurs contrôlent maintenant 78% de la production, ce qui, à ses yeux, devrait aider à la discipline de prix.

Il ajoute que la marge bénéficiaire dans les activités de tissus pourrait s’améliorer en 2019 et 2020. Les prix de la pâte semblent avoir atteint un sommet en novembre 2018 et ont depuis commencé à retraiter.

L’anticipation de bénéfice 2019 est ramenée de 1,55$ à 1,42$ par action. Celle 2020 est à 1,34$.

La cible passe de 16$ à 12,50$.

M. Evershed juge cependant que le titre demeure une valeur attrayante qui se négocie sous les multiples des pairs.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT