Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Microsoft, CP et Dynatrace

Jean Gagnon|Mis à jour le 16 avril 2024

Que faire avec les titres de Microsoft, CP et Dynatrace? Voici quelques recommandations d'analystes.

Que faire avec les titres de Microsoft, CP et Dynatrace? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Microsoft (MSFT, 172,78 $US): les marges bénéficiaires continuent de s’accroitre

Le titre de la multinationale américaine du secteur de l’informatique jouit depuis trois mois d’une forte tendance à la hausse qui a permis une appréciation de plus de 20%. Elle est attribuable en grande partie à une hausse de ses marges bénéficiaires.

En effet, une très forte croissance autant des marges brutes que des marges d’opérations ont permis les très bons résultats du dernier trimestre, indique Keith Bachman, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

Entre autres, les bénéfices d’exploitation ont augmenté de 35% comparativement à l’année précédente. Ceci se compare à des hausses annuelles moyennes de 21% au cours des 9 trimestres précédents. Bien que la société prévoit que cette croissance se limitera à 18-19% au prochain trimestre, cela demeure un rythme de croissance impressionnant, estime l’analyste.

Bien que le titre est loin d’être bon marché selon lui, l’analyste réitère sa recommandation de «surperformance», compte tenu de l’élan que démontre l’entreprise dans son ensemble et de sa capacité à générer des flux de trésorerie libres. De plus, il hausse son cours cible de 165 $US à 200 $US.

L’analyste estime que le titre n’est pas très cher sur la base de la valeur de l’entreprise/flux de trésorerie libres qu’il estime à 30,5 fois en 2020. Toutefois, cette évaluation est quelque peu différente vue sous l’angle du ratio cours/bénéfices, indique-t-il, celui-ci se situant actuellement de 35,4 fois.

Pour que le titre poursuive sur cette tendance à la hausse des derniers mois, il faudra aussi que les ventes et les revenus d’exploitation continuent de s’améliorer, prévient toutefois l’analyste.

 

CP (CP, 355,35 $): tout est inclu dans le cours actuel de l’action

CP (CP, 355,35 $): tout est inclu dans le cours actuel de l’action

Les résultats du quatrième trimestre du transporteur ferroviaire ont été meilleurs que prévu, et les perspectives énoncées par la direction sont intéressantes.

Toutefois, bien qu’il maintienne son opinion favorable envers l’enreprise et ses opportunités de croissance à long terme, Benoit Poirier, analyste chez Desjardins, croit que tous ces facteurs sont déjà inclus dans le cours actuel de l’action. En conséquence, il réitère sa recommandation de «conserver».

L’analyste hausse toutefois légèrement son cours cible de 355$ à 368$ parce qu’il ajuste quelque peu à la hausse ses multiples d’évaluation afin de tenir de la qualité de l’exécution des opérations.

Les bénéfices par action ajustés du quatrième trimestre ont atteint 4,82$, au-dessus du consensus des analystes qui se situait à 4,66$ par action. D’importantes initiatives de coupures au chapitre des coûts sont des facteurs qui ont permis ce résultat. Les revenus du trimestre ont été de 2,1 milliards de dollars, conformes aux prévisions.

Bien que la situation économique actuelle comporte beaucoup d’incertitudes, la firme demeure confiante de générer un taux de croissance positif de ses revenus tonnes-miles pour les prochains mois, et ce grâce à des occasions de croissance uniques sur son réseau, note l’analyste.

Pour l’année 2020, les dirigeants du CP prévoit un taux de croissance des bénéfices par action avoisinant 10%. La prévision initiale de l’analyste était de 10,9%, et celle du consensus de 11,9%.

L’atteinte de ces résultats repose entre autres sur une croissance des revenus tonnes-miles autour de 5%, des prix au-dessus de l’inflation et un taux d’imposition effectif de 25%, note l’analyste.

 

Dynatrace (DT, 32,06 $US): les résultats confirment les attentes

Dynatrace (DT, 32,06 $US): les résultats confirment les attentes

Il y a à peine 10 jours, Keith Bachman, analyste chez BMO Marchés financiers, entreprenait la couverture de l’entreprise inscrite en Bourse depuis 6 mois avec une recommandation d’achat et un cours cible de 35 $US.

Dans son rapport supportant sa première recommandation d’achat, l’analyste expliquait que la société offrait une excellente plateforme de surveillance avec une capacité d’évolution démontrée pour la grande entreprise.

Les bons résultats du troisième trimestre divulgués cette semaine lui ont donné raison. L’analyste a profité de l’occasion pour réitérer sa recommandation d’achat et pour augmenter son cours cible de 35 $US à 40 $US.

Dynatrace a réalisé des revenus de 143 millions $US au troisième trimestre, soit une augmentation de 25% sur le trimestre comparable de l’année précédente, et une hausse séquentielle de 11%.

Selon lui, les investisseurs pour qui les revenus annuels récurrents sont importants sont certainement encouragés par la croissance de 44% sur l’année précédente que ses revenus montrent au dernier trimestre.

Ces résultats ont surpassé le consensus des analystes qui les situait plutôt à 38%. L’analyste croit que cette croissance des revenus récurrents se poursuivra principalement grâce à un taux de rétention net très élevé, ainsi qu’à un ajout de nouveaux clients.

Durant le troisième trimestre, la société a ajouté 380 nouveaux clients à sa liste qui en compte maintenant 2 208, soit une hausse de 92% comparativement à l’année précédente. Le rythme de l’addition de nouveaux clients au dernier trimestre a été de 52%, estime l’analyste.