Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller : Loblaw, Suncor et Twitter

Stéphane Rolland|Mis à jour le 16 avril 2024

Que faire avec les titres de Loblaw, Suncor et Twitter? Voici quelques recommandations d’analystes.

Que faire avec les titres de Loblaw, Suncor et Twitter? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Loblaw (L, 68,42 $) : en bonne posture par rapport aux comparables

L’action de l’épicier est attrayante tandis qu’elle s’échange au rabais par rapport à celle de Metro, juge Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux.

L’analyste note que Loblaw s’échange à 13,2 fois les prévisions de bénéfice 2021, comparativement à un multiple de 16,3 fois pour Metro.

Irene Nattel pense que le contexte est favorable à l’entreprise pour les 18 prochains mois tandis que le travail à domicile risque de demeurer une tendance forte et que la reprise dans le secteur de la restauration sera lente. Elle s’attend aussi à une accélération de l’inflation alimentaire.

Elle note que les gains de popularité des marques privées et enseignes à bas prix jouent en la faveur de Loblaw qui se démarque dans ce segment. Cette popularité devrait se renforcer tandis que les consommateurs se montreront plus prudents au moment où l’aide des gouvernements sera progressivement réduite. Par contre, elle note que la demande pour l’épicerie en ligne, qui amène des coûts d’exploitation plus élevés pour les épiciers, risque de perdurer.

RBC Marchés des capitaux réitère une recommandation «surperformance» et une cible de 90$.

Suncor Energy (SU, 23,97$) : mieux que prévu

Suncor Energy (SU, 23,97$) : mieux que prévu

Les résultats nettement supérieurs aux attentes démontrent les avantages de l’intégration pour la pétrolière canadienne, croit Justin Bouchard, de Desjardins Marché des capitaux.

Suncor a dévoilé un flux de trésorerie par action de 0,32$ tandis que le consensus des analystes anticipait plutôt 0,20$. L’analyste juge que la direction a utilisé son expertise au sein de son réseau intégré pour protéger sa rentabilité dans un environnement «extrêmement» difficile. Ses données sur la consommation dans les stations Petro-Canada lui ont permis de mieux ajuster sa production.

La direction a mentionné qu’elle avait l’intention de protéger son bilan et a réitéré son objectif à long terme d’amener son ratio dette/capital entre 20% et 35%. Justin Bouchard anticipe donc que la société choisira d’y aller avec modération en ce qui a trait aux dividendes et aux rachats d’action. Si le prix du pétrole ne s’améliore pas, l’analyste croit que Suncor n’augmentera pas ses dépenses en investissement en 2021, pour les laisser dans une fourchette de 3,6 à 4G$US.

Desjardins Marché des capitaux maintient sa recommandation d’achat et sa cible de 31$.

Twitter (TWTR, 39,30 $US) : contexte incertain

Twitter (TWTR, 39,30 $US) : contexte incertain

Twitter a enregistré une utilisation record de sa plateforme, mais les difficultés du marché publicitaire incitent Maria Ripps, de Canaccord Genuity, à rester sur les lignes de côté.

Elle note que les revenus publicitaires ont reculé de 22,7% au deuxième trimestre. La prévalence des publicités promouvant les marques a cédé le pas aux publicités promouvant un produit en particulier.

La direction a dit explorer plusieurs options pour générer de nouveaux revenus, notamment une offre d’abonnement. «La barre est haute pour Twitter si elle veut demander à ses utilisateurs de payer», commente Maria Ripps.

L’incertitude économique réduit la visibilité, ajoute l’analyste. La direction anticipe une augmentation des dépenses de 10% au troisième trimestre tandis qu’elle continue d’investir.

Maria Ripps maintient sa recommandation «conserver », mais bonifie sa cible, qui passe de 32 $US à 40 $US.