Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

lesaffaires.com|Mis à jour le 15 avril 2024

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Que faire avec les titres de la Banque TD, de Methanex et de Canopy Growth? (Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Banque TD (TD, 73,80 $): elle écope de la faiblesse de TD Ameritrade

La guerre de prix que se livrent les courtiers américains s’est intensifiée hier matin et elle a par ricochet affecté significativement le titre de la Banque TD, qui a cédé plus de 2,5% durant la séance.

En effet, Charles Schwab, un des plus gros courtiers à escompte américains, annonce qu’il élimine toutes les commissions sur les transactions d’actions américaines et canadiennes, ainsi que sur les fonds négociés en bourse et les options, rapporte Gabriel Dechaine, analyste à la Financière Banque Nationale.

Tous les titres de l’univers des courtiers à escompte ont chuté brutalement, celui de TD Ameritrade cédant plus de 20% à la suite de cette nouvelle. Pas surprenant, considérant que le courrier détenu à hauteur de 42,7% par la Banque TD tire 23% de ses revenus de ses commissions depuis le début de l’année, note l’analyste. À ce compte, TD Ameritrade est plus vulnérable que ses grandes rivales E*TRADE et Schawb qui dépendent de leurs commissions pour 17% et 7% de leurs revenus respectivement.

Les bénéfices de TD Ameritrade représentent environ 10% du total consolidé des bénéfices de la banque TD, estime l’analyste. Mais il note que le courtier a apporté une contribution disproportionnée à la croissance des bénéfices de la banque au cours des deux dernières années, soit environ 30%.

Le modèle d’évaluation du consensus des analystes qui suivent le titre de TD Ameritrade estime que pour chaque 10% de baisse des prévisions de bénéfices du courtier, les prévisions de bénéfices de la banque chutent de 1%, soit 0,07$ par action, ce qui se traduit par un impact de 0,75$ sur le cours de l’action de la TD, explique l’analyste de la Financière.

En soit, l’impact n’est pas dramatique, selon lui. Toutefois, il constate que cela vient s’ajouter aux vents de face que rencontre actuellement la Banque TD aux États-Unis, entre autres la trajectoire descendante de ses marges du secteur des prêts individuels et commerciaux.

La recommandation de l’analyste de la Financière pour la Banque TD est «surperformance», et son cours cible est de 84$.

Methanex (MEOH, 34,33 $US): le moment serait enfin propice pour acheter selon l’analyste de RBC

 

Methanex (MEOH, 34,33 $US): le moment serait enfin propice pour acheter selon l’analyste de RBC

La décision de la direction de Methanex d’aller de l’avant avec le projet Geismar (G3), malgré la faiblesse actuelle du prix du méthanol indique que le sentiment des investisseurs pourrait avoir touché son creux, selon Nelson Ng, analyste chez RBC Dominion Securities.

En conséquence, il hausse sa recommandation à «surperformance». Il croit que le titre de Methanex possède un excellent potentiel à la hausse, surtout pour les investisseurs qui sont constructifs sur l’économie mondiale et les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Son cours cible est de 50 $US.

Bien que plusieurs facteurs peuvent affecter le prix du méthanol, l’analyste croit qu’il sera plus élevé dans un an compte tenu d’un règlement de la guerre des tarifs et de la demande de méthanol en oléfines (MTO).

Les prix actuels du méthanol en Chine, qui en est le plus gros producteur, consommateur et importateur, sont tout près sinon égaux aux coûts. Les prix affichés par Methanex, quant à eux, se sont stabilisés depuis plusieurs mois, indique l’analyste.

Le fournisseur américain d’informations et d’analyses économiques IHS Markit prévoit également que les prix du méthanol vont se rétablir durant les prochains trimestres, note l’analyste.

Celui-ci constate également qu’aux prix actuels, les usines de MTO sont rentables et que leur taux d’utilisation est élevé. Les usines de MTO sont le deuxième plus gros consommateur de méthanol, et celui qui démontre la croissance la plus rapide.

La décision de la compagnie d’aller de l’avant avec le projet G3 dont le coût est estimé entre 1,3 et 1,4 milliard de dollars américains, entrainera une hausse de ses ratios d’endettement et une diminution des rachats d’actions jusqu’en 2022, note toutefois l’analyste.

Ainsi, la société adopte une vue à long terme qui lui permettra de solidifier sa position de leader mondial dans son secteur, conclut l’analyste de RBC.

 

Canopy Growth (WEED, 30,51 $): elle poursuit son expansion dans le cannabidiol (CBD)

Canopy Growth (WEED, 30,51 $): elle poursuit son expansion dans le cannabidiol (CBD)

Le producteur de cannabis annonçait hier l’achat d’une participation de 72% dans BioSteel Sports Nutrition pour un montant en espèces non dévoilé. Cet achat ouvre la porte à un éventuel achat du reste des actions du fabricant de produits d’hydratation et de nutrition pour sportifs, indique Matt Bottomley, analyste chez Canaccord Genuity.

Ces produits sont très populaires auprès des équipes de sports professionnels en Amérique du Nord et les campagnes de publicité sont orchestrées autour de certains grands noms du sport, tels, entre autres, Wayne Gretzky, Connor McDavid et Eugénie Bouchard, note l’analyste.

La direction de BioSteel perçoit une tendance de plus en plus forte chez les athlètes professionnels à se tourner vers des produits comme le cannabidiol (CBD) plutôt que les antidouleurs conventionnels qui comportent plus de risque de développer une dépendance.

BioSteel opèrent déjà dans plus de 10 000 points de vente au Canada et aux États-Unis.

L’analyste de Canaccord croit que BioSteel peut constituer un excellent complément à la stratégie de développement de Canopy. D’abord parce que BioSteel opère principalement dans l’industrie du breuvage. De plus, elle pourrait être éventuellement la plateforme pour lancer différentes versions de breuvages de récupération comprenant du CBD, compte tenu qu’elle est déjà impliquée dans la production de CBD dans l’état de New York.

Enfin BioSteel augmente l’exposition de Canopy au marché américain tout en ajoutant à son arsenal une marque déjà bien développée.

La recommandation de l’analyste de Canaccord pour Canopy Growth est «achat spéculatif», et son cours cible est de 60$