Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Héroux-Devtek, Nuvei et WSP

Denis Lalonde|Mis à jour le 16 avril 2024

À surveiller: Héroux-Devtek, Nuvei et WSP

L’analyste Benoît Poirier, de Desjardins, estime que l’entreprise a encore une fois démontré qu’elle était en mesure de générer une croissance rentable dans un contexte de reprise économique post-pandémie. (Photo: Getty images)

Que faire avec les titres de Héroux-Devtek, Nuvei et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Héroux-Devtek (HRX, 18,35$): encore capable de générer de la croissance rentable

Le fabricant de trains d’atterrissage et de produis aérospatiaux Héroux-Devtek a publié ses résultats trimestriels du premier trimestre de son exercice 2022 et l’analyste Benoît Poirier, de Desjardins, estime que l’entreprise a encore une fois démontré qu’elle était en mesure de générer une croissance rentable dans un contexte de reprise économique post-pandémie. 

Durant le trimestre terminé le 30 juin, la direction de l’entreprise affirme que «la croissance de 21,5% des ventes du secteur de la défense est venue atténuer les incidences de la pandémie dans le secteur civil».

«L’entreprise continue d’optimiser sa production pour améliorer ses marges bénéficiaires tout en restant en quête de nouveaux contrats pour profiter de sa capacité de production excédentaire», raconte M. Poirier, qui se dit aussi satisfait du rachat de près de 700 000 actions durant le trimestre. Il anticipe d’ailleurs que l’entreprise rachètera 1,5 million d’actions de plus d’ici la fin de l’exercice 2022.

À son avis, le titre de l’entreprise se négocie à escompte par rapport à ses pairs, en attendant une «occasion attrayante» de croissance par acquisition.

Benoît Poirier estime que les perspectives pour l’exercice 2022 restent inchangées, alors que Héroux-Devtek reste centrée sur ses efforts de restructuration afin de préparer la reprise des activités dans l’aviation civile durant son exercice 2023. 

«Du point de vue de la rentabilité, la direction d’Héroux-Devtek prévoit que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) ajusté comptera pour 15-16% des ventes, avec une possibilité de hausse lorsque l’économie aura récupéré», raconte l’analyste.

M. Poirier se dit également impressionné par les flux de trésorerie disponibles de 14,4 millions de dollars générés durant le trimestre, ce qui est de loin supérieur à sa prévision de 6,4 millions de dollars.

L’analyste réitère sa recommandation de «titre favori» et relève son cours cible sur un an de 1 dollar à 26,00 dollars.

 

 

Nuvei (NVEI, 117,98$CA): une hausse des cibles de croissance à moyen terme qui plaît

Nuvei (NVEI, 117,98$CA): une hausse des cibles de croissance à moyen terme qui plaît

La société montréalaise de solutions de paiements Nuvei a fait état de résultats financiers supérieurs aux prévisions du consensus des analystes et de Richard Tse, de la Banque Nationale.

«À notre avis, les résultats de Nuvei ont été très robustes à tous les niveaux avec des revenus de 178,2 millions de dollars (M$), en hausse de 114% sur un an, grâce à une bonne croissance organique et aux acquisitions de Smart2Pay et de Base Commerce», explique l’analyste.

Richard Tse anticipait des revenus de 157,8M$, alors que le consensus des analystes était à 158,9M$.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) est ressorti à 79,M$, alors que les analystes anticipaient une performance de 68,1M$.

La direction de l’entreprise a également relevé ses prévisions pour l’exercice 2021 grâce à ces bons résultats, estimant que ses nouvelles cibles «reflètent la stratégie visant à accélérer ses investissements dans la distribution, la commercialisation, l’innovation, la technologie ainsi que dans les infrastructures découlant de l’acquisition récente de Mazooma (annoncée le 16 avril et conclue le 3 août, NDLR)».

«Mais le plus important, c’est que Nuvei a relevé ses cibles de croissance à moyen terme tant pour le volume total de transactions (+30%), les revenus (+30%) et le BAIIA ajusté (+50%). Ces cibles sont beaucoup plus élevées que celles d’autour de 15% publiées lors de l’entrée en Bourse de l’entreprise en septembre 2020», précise Richard Tse.

Grâce à une meilleure exécution que prévu à ce jour, l’analyste n’est pas surpris que la société veuille aussi que ses actions se négocient au Nasdaq, ce qui lui permettra d’obtenir plus de visibilité aux États-Unis et d’élargir sa base d’investisseurs.

L’analyste réitère sa recommandation de «surperformance» et relève son cours cible sur un an de 30 dollars à 150 dollars canadiens.

 

 

WSP (WSP, 151,02$): l’acquisition de Golder continue de rapporter des dividendes

WSP (WSP, 151,02$): l’acquisition de Golder continue de rapporter des dividendes

Au deuxième trimestre, l’entreprise de services d’ingénierie WSP a fait état d’un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) ajusté 6% plus élevé que le consensus des analystes et 4% plus élevé que les attentes de Mark Neville, de la Banque Scotia.

WSP a annoncé des revenus de 2,3 milliards de dollars et un BAIIA de 343 millions de dollars durant le trimestre, alors que M. Neville anticipait des chiffres de 2 milliards de dollars et de 328 millions de dollars respectivement.

L’analyste souligne que WSP a relevé ses prévisions de BAIIA ajusté de 3,5% pour l’ensemble de son exercice 2021. WSP soutient que son BAIIA ajusté devrait désormais se situer entre 1,275 et 1,325 milliard de dollars, lui qui était précédemment prévu entre 1,22 et 1,29 milliard de dollars.

M. Neville soutient que les résultats meilleurs que prévu et l’augmentation des prévisions sont attribuables à une hausse des marges bénéficiaires, puisque les prévisions de revenus restent inchangées. Selon lui, tout ça est le résultat de l’acquisition de Golder, annoncée en décembre 2020 pour un montant de 1,5 milliard de dollars.

Golder offre des services d’ingénierie dans des secteurs comme l’environnement, les mines, le domaine pétrolier et gazier ainsi que l’énergie et les infrastructures.

En publiant ses résultats financiers, WSP a précisé que Golder avait généré une croissance interne dans les deux chiffres au deuxième trimestre de 2021 par rapport à ses résultats de 2020, ajoutant que les activités d’intégration progressaient «très bien».

Mark Neville réitère sa recommandation de «performance égale au secteur» sur le titre de WSP mais relève son cours cible sur un an de 10 dollars à 150 dollars, ce qui reste toutefois sous la valeur actuelle de l’action.