Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Banque Laurentienne, Dollarama, Costco

Stéphane Rolland|Mis à jour le 16 avril 2024

Que faire avec les titres Banque Laurentienne, Dollarama et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

Que faire avec les titres Banque Laurentienne, Dollarama et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Banque Laurentienne (LB, 28,26$) : pas suffisant

La réduction de 40% du dividende par la banque régionale montréalaise n’était probablement pas suffisante pour s’assurer que la distribution demeure soutenable dans le futur, croit Gabriel Dechaine, de Financière Banque Nationale.

L’analyste note que le dividende a été diminué avec l’objectif de conserver un ratio de paiement de 40% à 50%. Puisqu’il anticipe un ratio de paiement du dividende de 61% au cours de l’exercice 2021, il se demande si la baisse est suffisante.

«En raison de l’imprévisibilité dans cet environnement et du constant déclin des bénéfices, même avant la COVID-19, nous croyons qu’une plus grande réduction du dividende aurait été plus indiquée», estime-t-il.

Il note que les fonds propres CET1 ont reculé de 20 points de base à 8,8%. La banque a toujours du capital excédentaire par rapport à sa cible de 8,1% à 8,5%. «Par contre, nous pensons que ce coussin n’est pas suffisant pour rassurer les investisseurs dans cet environnement», commente Gabriel Dechaine.

L’analyste maintient sa recommandation «sousperformance» et sa cible de 22$.

Dollarama (DOL, 46,34$) : en comparant à Dollar Tree

Dollarama (DOL, 46,34$) : en comparant à Dollar Tree

Les résultats de Dollar Tree aux États-Unis sont de bons augures pour Dollarama, croit Chris Li, de Desjardins Marché des capitaux.

Dollar Tree a affirmé qu’elle avait observé un changement de comportement chez les consommateurs. Ceux-ci font moins d’achats de produits essentiels et achètent plus de produits discrétionnaires «à haute marge». Il note aussi que l’achalandage a cessé de décliner à partir de Pâques.

L’analyste pense que Dollarama profitera de la même tendance. Il juge que Dollar Tree est le détaillant américain ayant le profil le plus comparable à celui de Dollarama.

Chris Li anticipe aussi que les gens continueront de fréquenter moins souvent les magasins, mais d’acheter davantage afin de respecter les règles de distanciation physique. La concurrence devrait cependant limiter la possibilité d’une amélioration de la marge des différents produits.

Dollarama doit publier ses résultats du premier trimestre 2021 en juin prochain. L’analyste prévoit un bénéfice par action de 0,26$ par rapport à 0,33$ à la même période l’an dernier. Le consensus des analystes anticipe un bénéfice par action de 0,27$.

Desjardins Marché des capitaux maintient sa recommandation «conserver », mais bonifie sa cible de 44$ à 49$.

Costco (COST, 309,56 $US) : toujours optimiste

Kelly Bania, de BMO Marchés des capitaux, reste optimiste quant au détaillant américain. Elle maintient sa recommandation «surperformance».

Costco a dévoilé un bénéfice par action inférieur aux attentes à 1,89 $US, en hausse de 5%. Le consensus anticipait un bénéfice par action de 1,92 $US. Les dépenses générales et administratives ont augmenté de 8,4% en raison de la COVID-19.

L’analyste réitère sa thèse selon laquelle Costco est au début d’une phase de renforcement de son avantage concurrentiel en augmentant les contacts en ligne avec ses membres.

Kelly Bania croit que le titre méritera toujours sa prime. Sa cible de 340 $US représente un multiple de 36 à 37 fois sa prévision de bénéfice 2021.