Sur LesAffaires cette semaine: Metro, CGI et Rogers

Publié le 25/01/2016 à 11:58

Sur LesAffaires cette semaine: Metro, CGI et Rogers

Publié le 25/01/2016 à 11:58

Photo: Charles Desgroseilliers

Les résultats trimestriels d’entreprises phares comme McDonald’s, Apple, Facebook et Procter & Gamble vont dominer l’actualité boursière cette semaine, mais les investisseurs semblent encore réagir fortement aux mouvements quotidiens des prix du pétrole, à l’instar de ce qu’on a pu voir en matinée lundi.

La saison des résultats trimestriels mettra en vedette trois grandes sociétés montréalaises cette semaine, le Canadien National, Metro et Groupe CGI. Ces deux dernières tiennent également leur assemblée annuelle.

Outre Metro et CGI, nous braquons les projecteurs sur le géant des télécoms Rogers Communications, qui devrait poursuivre son redressement.

Metro: un joueur défensif bien évalué

La hausse continue des prix des aliments devrait avoir permis à Metro(Tor., MRU) d’afficher une croissance de 20% à son premier trimestre.

L’épicier montréalais va dévoiler ses résultats ce mardi, au même moment où il tiendra son assemblée annuelle.

Vishal Shreedhar, analyste de la Financière Banque Nationale, anticipe un bénéfice de 0,54$ par action, comparativement à 0,45$ l’action à la même période il y a un an. Cela représenterait une croissance de 20%.

En moyenne, les analystes visent un bénéfice de 0,53$ par action.

Les revenus devraient atteindre 2,9 milliards de dollars, selon la prévision moyenne des analystes.

Les ventes comparables, qui donnent un bon aperçu de la performance des magasins ouverts depuis un an, devraient avoir progressé de 3%, contre 3,8% au même trimestre il y a un an, selon M. Shreedhar.

L’analyste de la Financière demeure neutre à l’égard du titre, mais il a relevé sa cible de 40$ à 41$. Le titre a pris 4,4% vendredi et se négocie à 41,61$, au-dessus du cours cible de l’analyste.

CGI: avant le retour de la croissance des revenus

Groupe CGI(Tor., CGI) devrait afficher une légère décroissance de ses revenus à son premier trimestre, mais plusieurs facteurs l’aideront à accroître ses bénéfices d’au moins 10%.

Le groupe informatique montréalais va présenter ses résultats du 1er trimestre de 2016 le 27 janvier.

Steven Li, de Raymond James, prévoit un bénéfice de 0,84$ l’action sur des revenus de 2,62 milliards de dollars.

L’ensemble des analystes visent un bénéfice de 0,83$ par action sur des recettes de 2,64 milliards.

Les revenus de l’entreprise dirigée par Michael E. Roach devraient avoir bénéficié d’un jeu de devises favorable.

En revanche, la direction de l’entreprise fait une croix sur certains revenus en délaissant les contrats dont les marges bénéficiaires ne répondent pas à ses critères.

Les analystes surveillent de près les liquidités dégagées par les activités de CGI. M. Li anticipe qu’elles seront élevées, à 380M$, contre 369M$ l’an dernier.

M. Li estime que le titre de CGI surperformera son secteur. Il réitère sa cible de 61$. Maher Yaghi, analyste de Desjardins Marchés des capitaux, recommande l’achat du titre et maintient sa cible de 65$.

Rogers Communications: une hausse du dividende?

Le no 1 canadien de la téléphonie mobile, Rogers Communications(Tor., RCI.B), ne va sûrement pas surpasser les attentes comme il l’a fait au troisième trimestre, mais il semble en bonne voie de continuer de réaliser des progrès encourageants au quatrième trimestre et pourrait, en prime, relever son dividende.

L’entreprise ontarienne va présenter ses résultats du quatrième trimestre et ses prévisions pour l’exercice 2016 le 27 janvier.

Tim Casey, de BMO Marchés des capitaux, anticipe un bénéfice de 0,73$ l’action, contre 0,69$ par action au même trimestre il y a un an.

Dans l’ensemble, les analystes visent un bénéfice de 0,70$ par action.

Les revenus devraient quant à eux s’établir à 3,47 milliards de dollars, contre 3,37 milliards au même trimestre un an plus tôt, soit une croissance de 3%.

M. Casey croit que Rogers va annoncer une hausse de 5% de son dividende trimestriel. Le titre procure un rendement du dividende de 3,87% au moment d’écrire ces lignes.

Pour 2016, les analystes anticipent un bénéfice de 3,01$ par action, prévision qui sera précisée par la direction au moment des résultats.

Avec BCE, Rogers figure parmi les deux titres de télécommunications que préfère l’analyste de BMO.