Rallumer l'équipe

Publié le 22/12/2020 à 09:00

Rallumer l'équipe

Publié le 22/12/2020 à 09:00

Alors, comment allez-vous raviver la flamme de vos équipes en 2021? (Photo: Dave Herring pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. L’autre jour, je regardais un reportage de Radio-Canada qui nous a plongés dans le quotidien de l’équipe des soins intensifs de l’Hôpital Enfant-Jésus à Québec. Une réalité terrible, où les soignants, presque vêtus en astronautes, doivent être jusqu’à six autour des malades pour en prendre soin. Une sorte d’enfer où les infirmiers deviennent les partenaires de fin de vie de malades obligatoirement solitaires. Une zone de lutte où un patient sur deux trouvera la mort.

Dans ces images de cauchemar éveillé, les sourires et la bienveillance des soignants, qui savourent chaque victoire contre le coronavirus. Une infirmière soulignait que, face à une telle épreuve, les équipes sont soudées comme jamais.

Cette réalité, cruelle et belle à la fois, m’a fait songer au contraste entre ces équipes à l’hôpital et celles dans beaucoup d’entreprises, où les travailleurs sont isolés les uns des autres, forcés au télétravail depuis le début de la pandémie. Que certains apprécient la flexibilité du travail à distance n’y change rien: le télétravail à très forte dose est plutôt néfaste à la vitalité des équipes. Les Zoom, Meet et Teams de ce monde ont leurs limites pour préserver les liens, la solidarité, le plaisir, le sentiment d’appartenance et le sens que l’on donne à son travail. Loin des clients, loin des collègues, loin de tous ces moments informels qui pimentent les journées, le collectif s’effrite dans l’individuel.

Or, un entrepreneur, par définition, carbure au collectif. Du début de son aventure entrepreneuriale, il poursuit un rêve qui dépasse le soi et qui nécessite de mobiliser une équipe pour l’atteindre. Je ne suis pas très étonnée quand je lis les sondages qui démontrent l’attrait des employés pour le travail à distance. Ils économisent beaucoup de temps de transit, ils n’ont plus à faire leur boîte à lunch et ils ne sont plus coincés dans un horaire rigide. Mais je comprends les entrepreneurs qui n’ont pas très envie de poursuivre l’expérience du télétravail au-delà de la pandémie. Du moins, pas à temps complet.

Car comment intégrer les nouveaux venus dans les équipes quand elles sont loin ? Comment réussir à voir ce qui va bien ou moins bien quand on ne peut plus être témoin des interactions ? Comment éviter les silos ? Comment rallumer les flammes qui vacillent ?

Chez Club Tissus, Frédérik Guérin a lancé une Académie du développement personnel qui permet à une cohorte d’employés de participer à des ateliers sur la connaissance de soi, la communication, la gestion du temps et du stress. C’est une initiative extraordinaire pour redonner du sens et favoriser l’engagement.

À l’approche de Noël, à bien des endroits, les traditionnels partys ont pris place dans l’espace virtuel, où plusieurs n’osent pas prendre la parole. Tout à coup, c’était comme si une partie de l’équipe n’y était pas… Et pourtant, quelles prouesses ont déployées les entrepreneurs pour faire exister le « ensemble » ! Si vous fréquentez les médias sociaux, vous avez sans doute vu nombre d’entrepreneurs effectuer des livraisons chez leurs employés pour offrir un cadeau de reconnaissance, un déjeuner ou un souper. Pour dire : je pense à toi et merci d’être encore là.

Combien de mois encore va durer la fracture physique obligée entre l’entrepreneur et ses équipes ? Sans doute plusieurs encore. Et assez pour appauvrir la qualité des liens.

À moins d’efforts particuliers et constants, la solidarité risque de s’évanouir dans les bulles individuelles.

Alors, maintenant que les fêtes de fin d’année sont derrière, comment allez-vous raviver la flamme de vos équipes en 2021 ? Quel mouvement pouvez-vous créer pour garder vos collaborateurs investis ensemble dans la mission de votre entreprise ?

 

À propos de ce blogue

ENTREPRENEURS ÉCLAIRÉS est le blogue de Valérie Lesage, collaboratrice au Centre de l'intelligence entrepreneuriale à l’École d’entrepreneurship de Beauce, dont la mission est de stimuler l'intelligence entrepreneuriale, à l'école et à l'extérieur de l'école. Ex-journaliste, tête de communication, formée aussi en coaching de gestion, Valérie baigne dans le monde de l'entrepreneuriat depuis plusieurs années. Elle se sert des histoires pour créer un monde meilleur - un mot à la fois. Moins de préjugés, plus de solidarité, plus d'inspiration, plus de réflexions: voilà vers où ce blogue veut vous amener!

Sur le même sujet

La pandémie, une épreuve d'endurance

14/01/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Depuis mars 2020, on a parlé de la résilience des entrepreneurs. En 2021, parlons de l’endurance.

Le moral des PME américaines a glissé en décembre

12/01/2021 | AFP

«La baisse de l’optimisme des petites entreprises ce mois-ci est historiquement élevée».

Blogues similaires

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Faites vos recherches

05/01/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Voici ce qu'il faut retenir de 2020.

Quelques souhaits personnalisés pour 2021

Édition du 09 Décembre 2020 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Je ne suis ni le premier ni le dernier à le dire : pour la majorité des gens, 2020 est une année à oublier.