Slam sur les finances personnelles

Publié le 12/01/2022 à 11:10

Slam sur les finances personnelles

Publié le 12/01/2022 à 11:10

«Je pense que je suis toujours sur la première marche pour le trophée, mais ma retraite me dit que je suis le premier à payer pour mes erreurs du passé.» (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. J’aimerais te dire que je n’ai jamais d’excuses pour éviter d’épargner, mais ce serait de m’idéaliser. 

Ce refrain a pour but d’arrêter de freiner devant une opportunité de mettre de l’argent de côté. 

Avoir des paiements d’automobile, de maison, de motoneige m’a toujours énergisé. 

J’excelle dans l’art de remettre à demain mes cotisations CELI, REER et REEE. 

J’excelle aussi dans l’art de remettre à aujourd’hui tous les biens qui agissent de trophées. 

Si la devise du Québec c’est « Je me souviens », moi je ne me souviens plus de mes dettes. 

Ma devise est plutôt : ne paie rien avant 2023. 

Tellement que je ne cotise pas à mon CELI, cet espace pourrait être vendu à bon prix. 

J’hésite à commencer une émission qui s’intitulera : La guerre de mon espace CELI. 

Je perds une opportunité de faire du rendement, mais je m’en fous, car je montre aux gens un côté de mon bilan. 

J’ai toujours été inactif quand venait le temps de montrer mes passifs. 

Ce n’est jamais un oubli volontaire, mais j’oublie de l’équation tout ce qui est paiement bi-hebdomadaire. 

Au moins, je sais comment calculer ma valeur nette, c’est : avoir net = actifs.  

Il n’y a qu’un revers à la médaille et c’est celui de glorifier mes actifs. 

Je pense que je suis toujours sur la première marche pour le trophée, mais ma retraite me dit que je suis le premier à payer pour mes erreurs du passé. 

La retraite me dit: serre-toi la ceinture mon grand, car tu vas devoir graisser ton compte de placements. 

Je lui fais valoir que la chaîne de mon vélo de route à 10 000$ et que celle de ma motoneige à 20 000$ sont bien huilées, mais la retraite ne veut rien savoir.

Elle veut justement que je vende les derniers biens que je viens d’énumérer pour épargner. 

Je lui dis que j’ai accès au régime des rentes du Québec blindé, mais elle me dit que c’est aussi insuffisant qu’un chèque qui ne peut être honoré.

Parlant de chèque, j’ai oublié que je devais payer mon loyer. 

Je serais mieux en maison, car je ferais de l’épargne forcée. Mais d’ici cet été, je serai probablement forcé de donner mes clés aux huissiers. 

Il n’y a pas un sou qui m’aime, mais ça m’est égal, car j’aime les biens et non les sous. 

En même temps, j’aime les sous, car c’est avec eux que je me procure mes joujoux. 

Bon, je vous mélange, mais je me sens de même quand je regarde mes finances. 

Je ne comprends rien de ce charabia : hypothèque, refinancement, taux d’intérêt, à quoi ça sert de comprendre ces termes-là quand tu ne manifestes pas d’intérêt? 

Régime enregistré d’épargne-retraite, Compte d’épargne libre d’impôt, Régime enregistré d’épargne-études, est-ce qu’il y a un régime d’incompréhension des finances personnelles? 

Pour pallier ce manque d’informations, il devrait également avoir un régime d’éducation sur les finances personnelles. 

Ministre de l’Éducation, l’idée a déjà été lancée, c’est à vous d’attaquer! 

 

À propos de ce blogue

Thomas Gaudet est CPA de formation, mais sa véritable passion est de démocratiser les finances personnelles. L’homme «aux bas bruns» adore tout ce qui touche la planification financière. Il travaille actuellement pour le cabinet de gestion de patrimoine Altitude conseils financiers. Il rencontre chaque jour des entrepreneurs, des professionnels des affaires et de la santé pour discuter de leurs enjeux et leurs besoins financiers. Il s’implique également beaucoup dans sa communauté. Il siège sur les conseils d’administration du Cégep de Drummondville et de la Jeune Chambre de Drummond.

Thomas Gaudet

Sur le même sujet

Faites de 2022 l'année où vous réglerez vos affaires

Édition du 19 Janvier 2022 | Dany Provost

À VOS AFFAIRES. Le début d’une nouvelle année est, à mon avis, un bon moment pour prendre des décisions.

FMI: la dette mondiale a grimpé à un niveau record en 2020

15/12/2021 | AFP

La dette mondiale a atteint l'an passé le niveau record de 226 000 G$US, soit 256% du PIB mondial.

Blogues similaires

Bourse: toutes les occasions ne sont pas des achats

21/01/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Une de mes grandes passions est de ratisser les marchés boursiers afin d’y trouver des occasions d'achat.

Le rallye de fin d'année est déjà enclenché

Édition du 27 Octobre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Rien ne semble arrêter le mouvement haussier.

Les enseignements du modèle de Yale

Édition du 27 Octobre 2021 | Martin Lalonde

EXPERT INVITÉ. On peut définir un actif comme étant alternatif lorsque sa courbe de rendement espérée est différente...