Si vous n'êtes pas unique, soyez le meilleur!

Publié le 08/11/2018 à 06:06

Si vous n'êtes pas unique, soyez le meilleur!

Publié le 08/11/2018 à 06:06

Créer une culture d'entreprise vibrante... Photo: DR

Je ne sais pas si vous avez déjà participé à un exercice de positionnement stratégique, mais pour de nombreux dirigeants, il s’agit d’une épreuve de force.


Inévitablement, la question qui tue est lancée : «En quoi votre entreprise est-elle unique?» S’ensuit généralement un long silence.


Le malaise causé par cette chasse à la différenciation provient de deux sources :


- On connaît généralement très peu l’approche des concurrents. Comment savoir si l’on s’en différencie?


- Bien que l’entreprise connaisse du succès, son offre et son approche sont, en vérité, assez semblables à celle des concurrents.


Dans les faits, à moins d’avoir trouvé une cure pour le cancer, peu d’entreprises offrent réellement un produit ou un service vraiment différent de la compétition.


Bien sûr, vos employés sont extraordinaires.


Vous avez, évidemment, une liste de clients prestigieux.


Votre entreprise est certifiée par de multiples accréditations.


En affaires depuis, 10, 20 ou 30 ans, vous avez établi votre crédibilité.


Mais toutes ces affirmations ne font pas de votre firme une entreprise unique; les compétiteurs disent la même chose.


Alors, on fait quoi pour se démarquer?


Soyez le meilleur aux yeux de vos clients idéaux


La première leçon consiste à comprendre que votre marketing ne s’adresse pas à tous vos clients. Il doit être centré sur l’attraction de votre client idéal. C’est lui qu’il faut séduire et convaincre. Mais comment faire pour réussir si vous n’arrivez pas à trouver cet élément différenciateur dont tout le monde parle?


La réponse est toute simple. Soyez meilleur sur les trois aspects qui comptent le plus : la culture, la promesse et les preuves de votre valeur.


1. Créez une culture d’entreprise vibrante basée sur une mission et des valeurs qui rejoindront vos employés et vos clients.


Croire profondément à un idéal et le faire vivre à travers votre entreprise répond au besoin fondamentalement humain d’aspirer à quelque chose de plus grand que soi. Avec la génération Y qui prend du galon dans les entreprises, le fameux «pourquoi» devient particulièrement important.


2. Développez une promesse de marque forte qui touchera votre cible.


Vous faire confiance, ça me donne quoi? Que pouvez-vous promettre à vos futurs clients? Pensez en termes d’avantage ou de bénéfice concret.


3. Démontrez votre valeur avec des études de cas, des témoignages et des résultats chiffrés.


Être meilleur aux yeux des clients potentiels, c’est surtout être crédible. Tout le blabla marketing du monde ne fait pas le poids à côté de preuves tangibles de votre valeur. C’est sur ce point précis que vous avez d’ailleurs le plus de chances de vous démarquer de la concurrence puisqu’il s’agit d’une tâche difficile.


Si vous êtes présentement en questionnement sur la meilleure manière de vous différencier, je vous invite d’abord à travailler les éléments de fonds que je mentionne dans ce blogue. Si, en plus, vous arrivez à bien connaître votre concurrence et à trouver le remède miracle qui vous permettra de sortir du lot, préparez-vous pour une belle croissance!


 

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

Quand la crise frappe : quoi dire et quoi faire

BALADO. En gestion de crise aujourd’hui, la capacité des organismes à gérer le message sur les ...

À la une: les prix PDG de l'année «Les Affaires»

Édition du 08 Décembre 2018 | Les Affaires

En manchette cette semaine, les prix PDG de l'année «Les Affaires».

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Attention... cette nouvelle dragonne est un cheval de Troie

12/12/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. La cofondatrice de Prana se soucie autant de l'utilité sociale des entreprises que de leur rentabilité.