Rétablir votre réputation après une erreur, c'est possible!

Publié le 25/02/2016 à 15:39

Rétablir votre réputation après une erreur, c'est possible!

Publié le 25/02/2016 à 15:39

Il y a un mois à peine, je vous promettais de donner suite à mon billet sur le naufrage marketing de PKP en vous donnant quelques conseils pour revernir votre image en cas de dommage à votre réputation. Il est important de maîtriser ce plan de contingence, surtout si vous êtes un chef d’entreprise ou un travailleur autonome qui prend la parole publiquement dans le but d’augmenter sa notoriété.

Pour suivre Stéphanie sur d’autres plateformes : Facebook ou LinkedIn.

Avant d’y aller avec mes recommandations, je tiens à mentionner que la principale source potentielle de dommages à votre branding personnel reste vous-même. À noter dans le calepin. 

Alors que se passe-t-il à l’ère des médias sociaux à partir du moment où vous commettez un faux pas ou une erreur fatale? À l’image de la blogueuse Bianca Longpré qui s’est vue détruire sur la place publique cette semaine avec son texte «T’as pas d’enfant, tu m’en dois une!», si vous prenez la parole publiquement, vous êtes à risque. Mais même quand l’univers entier se ligue contre vous, rien n’est jamais perdu dans ce monde d’instantanéité où même les pires scandales sont éphémères. Donc premier conseil, ressaisissez-vous et ne vous cachez pas! Les pires erreurs ne laissent pas de traces indélébiles si vous savez gérer la situation convenablement. 

Alors, vous vous plantez. Quoi faire?

La première chose est d’accepter et de reconnaître votre erreur. Soyez transparent et démontrez de la candeur. Surtout, n’essayez pas de blâmer les autres en disant que vous avez été mal compris, que les gens ont mal interprété vos paroles ou vos écrits. Si vous avez blessé des gens, excusez-vous, mais n’étirez pas la sauce en vous justifiant. En vous montrant sur la défensive, vous allez perdre tout ce qui vous reste de crédibilité. Expliquez plutôt ce que vous avez appris de cette aventure et comment vous allez agir dans l’avenir. Bougez rapidement et passez vite à autre chose.

La meilleure stratégie constitue ensuite à poursuivre votre prise de parole de manière positive. Choisissez des thèmes qui portent peu à controverse pendant une certaine période, mais restez visible. Alimentez votre blogue et continuez de réagir sur les médias sociaux. Vous devez démontrer que vous n’avez pas perdu votre confiance. Si votre expertise a été mise à mal, choisissez des sujets qui vous permettent de rebâtir votre capital professionnel. Si c’est plutôt votre jugement qui a remis en doute, faites preuve de discernement.  Je suis toutefois consciente que ce dernier élément peut constituer un défi pour certaines personnes et pas toujours celles qui sont le plus lucides face à leurs comportements. Dans certains cas extrêmes, il vaut mieux éviter la sphère publique complètement! 

Stéphanie

Lisez mes billets précédents.

Suivez-moi sur LinkedIn.

Suivez mon agence Bang Marketing sur Facebook.

Des conseils allumés et d’actualité sur le marketing, ça vous dit? Abonnez-vous à notre infolettre, le eBang! Publiée chaque mardi, elle vous informe des dernières tendances de la communication et du marketing. Un truc concret par semaine pour booster vos performances... point final! Aucune autopromotion, c’est promis. On parle innovation, Internet, web 2.0, stratégie de marque, publicité et bons coups marketing dénichés aux quatre coins de la planète. L’infolettre de Bang Marketing : que du contenu pertinent adressé aux stratèges passionnés! Inscrivez-vous en ligne et consultez nos archives!

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.