PK Subban est surévalué? Tant mieux!

Publié le 01/03/2019 à 14:14

PK Subban est surévalué? Tant mieux!

Publié le 01/03/2019 à 14:14

PK Subban est perçu par les autres joueurs comme étant le plus surévalué. Photo: DR

Le site web The Athletic a effectué une étude auprès des joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH), lesquels devaient notamment indiquer le joueur qui, selon eux, était… le plus surévalué! Résultat? C’est le défenseur des Prédateurs de Nashville, PK Subban, qui figure en tête de liste, avec 23% des voix.


Êtes-vous surpris?


Bon. Je ne veux pas vous parler de sport dans cette chronique, mais plutôt du lien avec le marketing qui m’a sauté aux yeux à la découverte de cette étude.


La marque PK Subban, une étude de cas en personal branding


Voici d’abord quelques faits à propos de PK:


- 1,1 million de fans sur Twitter (Nikita Kucherov, le meilleur buteur de la LNH, en compte moins de 20 000!);


- 864 000 fans sur Instagram;


- 176 000 fans sur Facebook;


- Il a son propre site web;


- Il a créé sa propre communauté, les «Subbanators»;


- Il a sa compagnie de marketing, PKSS Management;


- Il a une compagnie de production, Peek Productions;


- Il a signé des contrats de commandite d’envergure (Adidas, Bridgestone et Scotia Bank);


- Sa marque personnelle a même fait l’objet d’une thèse de doctorat à l’Université Windsor!


On décrit PK Subban comme une marque parce qu’il est facile de lui coller des attributs : fashionista, entertainer, philanthrope,… Sam Flood, le président de NBC Sports, le décrit dans le magazine Forbes comme «un explorateur culturel dont les intérêts pour les affaires, le divertissement et la philanthropie en font bien plus qu’un joueur de hockey». Sa personnalité charismatique et son sens du spectacle le positionnent définitivement dans une classe à part : une catégorie payante, qui récompense bien plus que les exploits sportifs.


Être surévalué, ça vaut de l’or!


C’est bien simple, toute entreprise devrait se donner comme objectif d’être aussi surévaluée que PK. En investissant dans votre marque, vous pourriez vous aussi bénéficier des avantages incontournables d’un branding fort, notamment:


- un cycle de vente raccourci;


- un prix plus élevé que les clients sont contents de payer;


- une plus grande facilité à recruter des employés;


- un coût des ventes moins élevé;


- etc.


Si on pousse le parallèle jusqu’au bout, faire comme PK vous permettrait, en dépit de produits ou de services potentiellement égaux à ceux de vos concurrents, d’augmenter substantiellement vos revenus et votre marge, par la simple magie des perceptions. Vous deviendriez ce que vous projetez.


Allez, je parie que notre ami PK est loin d’être fâché par cette nouvelle étiquette de joueur surévalué. Il s’agit pour lui, en vérité, d’une excellente opportunité de storytelling. C’est qu’on aime les héros qui trébuchent pour mieux se relever!


Imaginez-le se servir bientôt de cette histoire pour rebondir, pour générer encore plus d’attention médiatique et pour augmenter le capital de sympathie de sa marque. Cela lui permettrait de faire oublier ses statistiques qui ne le font pas franchement briller, ces temps-ci, avec sa maigre performance de 6 buts et 17 passes cette saison. Une performance, il est vrai, qui n’est pas à la hauteur de son salaire de 10 millions.


Oui, ne serait-ce pas là une occasion en or pour lui, que de tirer parti de ce nouveau titre du joueur le plus surévalué de la LNH?


 

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

Oubliez les paroles et les gestes, le client veut des émotions

En général, le client oublie ce que vous lui avez dit ou ce que vous avez fait pour lui. Mais attention, ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.