La SAQ doit revoir ses règles de marketing par courriel

Publié le 04/09/2013 à 11:15, mis à jour le 04/09/2013 à 14:16

La SAQ doit revoir ses règles de marketing par courriel

Publié le 04/09/2013 à 11:15, mis à jour le 04/09/2013 à 14:16

BLOGUE. Êtes-vous abonné aux courriels promotionnels de SAQ Signature?

Pour ma part, je reçois assez régulièrement des communications électroniques en provenance de cette branche de la Société des alcools. J’imagine avoir consenti à ces envois à l’occasion de mon inscription à des cours de dégustation, il y a quelques années. Peut-être était-ce plutôt dans un léger moment d’égarement où j’ai pensé me bâtir une cave à vin. Cette belle idée n’a pas fait long feu et mon intérêt envers les courriels promo de la SAQ s’est lui aussi estompé rapidement.

Mais voilà. Il n’y a pas moyen de cesser de recevoir des propositions commerciales de la Société d’État une fois qu’on a mis le doigt dans leur système. Au départ, c’est agaçant. À la longue, c’est irritant. Et après quelques années, on devient agressif.

Le marketing par courriel n’est pas une science nouvelle. Les règles de bases ne viennent pas d’être inventées et ne changent pas, car elles sont basées sur un principe simple et universel : le respect. La cible accepte de recevoir vos courriels? Merveilleux. Il faut tout faire pour lui livrer un contenu de qualité pour conserver le privilège de pouvoir communiquer avec elle. La cible se désintéresse de vos envois? Il faut lui redonner sa liberté sans poser de question. C’est simple, non?

Il est aujourd’hui complètement inacceptable de faire du marketing par courriel (à plus forte raison avec nos propres taxes), sans donner la possibilité aux récepteurs visés de se désabonner de la liste d’envoi. Pourtant, la SAQ persiste et signe. À chaque missive, la même histoire se répète :

- L’adresse d’origine du courriel est « nepasrepondre@saq.qc.ca ». En partant, d’un simple point de vue de service à la clientèle, c’est inélégant. On n’utilise pas de message subliminal à connotation négative dans une adresse d’envoi.
- Aucun lien de désabonnement rapide n’est accessible à partir du courriel envoyé. Une adresse est bien visible dans le bas de courriel « servicessignature@saq.qc.ca », mais elle n’est pas personnalisée et on ne sait pas dans quelles circonstances elle devrait être utilisée ou même si une vraie personne nous répondra.

J’imagine que la procédure de désabonnement doit ressembler à quelque chose comme retourner sur le site web, accéder à son compte SAQ Signature (encore faut-il se souvenir de s’être inscrit), trouver la zone de préférences et indiquer que l’on ne désire plus recevoir de courriels de la part de cet émetteur. Il s’agit d’une procédure qui va à l’encontre de l’esprit de la nouvelle loi antipourriel qui doit entrer en vigueur au cours des prochains mois. Je vous invite d’ailleurs à lire les infolettres de Bang Marketing publiées l’an dernier à ce sujet :

Vos envois courriel respectent-ils la loi?  - Partie 1
Vos envois courriel respectent-ils la loi?  - Partie 2

J’ai donc moi-même tenté d’accéder à mon compte pour me soustraire de la liste d’envoi, mais un message indique que celui-ci n’est plus actif. Il faudra donc que je contacte directement la SAQ pour me désabonner. Nous sommes très loin des pratiques exemplaires en matière de marketing par courriel.

Et si je peux me permettre, tant qu’à proposer des améliorations au programme, voici quelques petites suggestions supplémentaires qui auraient avantage à être mises en place :

- intégrer un bouton de partage social à même les infolettres;
- ajouter des liens vers les plateformes sociales de l’entreprise directement dans le courriel;
- permettre le transfert par courriel à un ami.

Un effet viral pourrait contribuer à élargir la base de fidèles de la SAQ… tant qu’on ne les garde pas sur la liste d’envoi contre leur gré par la suite!

Vous avez des questions sur les meilleures pratiques de marketing par courriel? Partagez-les avec nos lecteurs!

À la semaine prochaine!

;-)

Stéphanie

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. www.linkedin.com/in/stephaniekennan/fr

Des conseils allumés et d’actualité sur le marketing, ça vous dit? Abonnez-vous à notre infolettre, le eBang! Publiée chaque mardi, elle vous informe des dernières tendances de la communication et du marketing. Un truc concret par semaine pour booster vos performances... point final! Aucune autopromotion, c’est promis. On parle innovation, Internet, web 2.0, stratégie de marque, publicité et bons coups marketing dénichés aux quatre coins de la planète. L’infolettre de Bang Marketing : que du contenu pertinent adressé aux stratèges passionnés! Inscrivez-vous en ligne et consultez nos archives!

Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.