Club Tissus: tisser une PME grâce à la passion

Publié le 10/06/2021 à 07:00

Club Tissus: tisser une PME grâce à la passion

Publié le 10/06/2021 à 07:00

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Son père est entrepreneur et spécialiste du développement des affaires. Sa mère est une gestionnaire des opérations hors pair. Ils sont tous deux les fondateurs de l’entreprise Club Tissus. De son côté, Frédérik Guérin œuvre pour cette chaîne de commerce de détail depuis près de 12 ans.

En 2021, il représente fièrement la quatrième génération de cette famille d’entrepreneurs qui œuvre dans le domaine du textile depuis plus de 75 ans. Comment cela est-il possible ? Les emplois reliés à ce domaine d’activité n’ont-ils pas tous migré vers l’Asie et les pays en voie de développement ? Eh bien non ! Laissez-moi vous raconter.

Fin 2009, Frédérik perd son emploi au sein d’une multinationale pour laquelle il travaille depuis près de deux ans. Fraîchement diplômé de HEC Montréal, il se joint à l’entreprise familiale avec l’intention d’y consacrer une année, le temps de faire le point sur sa carrière professionnelle. De fil en aiguille, il observe ce qui se passe dans l’organisation. Il n’a pas de titre officiel ni de rôle clairement défini et n’a qu’une seule idée en tête ; aider les gens. À l’époque, son père est le PDG de l’entreprise.

Quelque temps après son arrivée, sa mère quitte l’organisation. Du même coup, Club Tissus perd sa cofondatrice et sa professionnelle de la gestion des opérations. Qu’à cela ne tienne, Frédérik poursuit son œuvre. Informellement, il observe, prend des notes, aide les employés et ressent de plus en plus l’organisation. Puis, un jour, vient le moment d’échanger avec son père. C’est l’occasion rêvée de lui présenter ses observations, sa vision, ses idées et ses ambitions pour l’entreprise. Des discussions s’en suivent. Des émotions se vivent. Des décisions sont prises. Et au mois d’août 2013, Frédérik Guérin devient le nouveau PDG de Club Tissus.

 

Transformer le modèle d’affaires 

On le sait tous, l’industrie du textile a subi de nombreuses transformations au Québec depuis l’époque où nos grands-mères achetaient des textiles pour « joindre les deux bouts » et réaliser d’importantes économies pour la confection des vêtements de la famille. Depuis, la majorité des emplois se sont envolés vers d’autres cieux, et de nombreux commerces ont tout simplement fermé leurs portes. Les clients, quant à eux, expriment désormais de nouveaux besoins en fonction de leur réalité.

Le nouveau PDG a su, au fil du temps, développer un modèle d’affaires et une culture d’entreprise axés sur des valeurs humaines qui rejoignent bien la réalité de ses employés… et les besoins de ses clients.

Club Tissus compte aujourd’hui cinq magasins, une boutique en ligne, 200 employés, plus de 50 000 membres et une communauté d’internautes fidèles de plus de 150 000 passionnés de couture et de décoration.

Frédérik Guérin attribue ces résultats au fait qu’il croit fermement à l’importance de prendre du temps de qualité pour soi, de s’inspirer par la créativité, de créer dans le plaisir et, surtout, d’avoir l’opportunité de s’épanouir au travail.

 

Mettre les humains au cœur de l’entreprise

Au sein de Club Tissus existe l’Académie du développement personnel, véritable organe de transmission de valeurs humaines et de bonification des compétences des employés. On y enseigne des thèmes tels que l’égo, la personnalité, les communications et le leadership. Un objectif avoué: collaborer, avec les employés, afin d’identifier leur «X» pour leur permettre de se réaliser au travail.

Cette initiative permet, du même coup, à Club Tissus de confier le bon rôle à la bonne personne. Cela favorise l’épanouissement de l’employé au travail et l’adhésion à la mission de l’organisation. Cette démarche «gagnant-gagnant» impacte fortement la qualité du service à la clientèle rendu. Que de bénéfices pour tous ! La démarche est supportée par un plan de développement personnel pour chaque employé. L’échange et l’entraide entre le management et les employés sont fortement encouragés par l’organisation. ENSEMBLE, tel est le mot d’ordre.

Question d’impliquer tous les employés de l’organisation dans le processus de transformation de la culture de l’entreprise, Frédérik se plaît à dire que la pyramide traditionnelle du management est désormais inversée. Il fait alors référence au concept qu’il nomme «l’entreprise à deux sens», c’est-à-dire une entreprise qui redonne autant à ses employés que ceux-ci donnent à l’organisation.

En magasin, les gérants et les directeurs d’autrefois agissent désormais en tant que coach plutôt qu’en tant que directeurs. Leur rôle devient orienté sur le support et l’accompagnement des employés plutôt que sur la prise de décision opérationnelle. Pour ce qui est de Frédérik et de l’équipe de direction, ils n’ont officiellement aucun titre professionnel à l’interne et s’inspirent du modèle de l’entreprise libérée pour déployer leurs efforts dans l’humanisation de leur organisation.

Voilà un bel exemple d’une organisation qui a su tirer son épingle du jeu et se démarquer admirablement bien dans un secteur d’activité pourtant lui-même en profonde transformation.

 

Stéphane Slogar

Entrepreneur/Blogueur invité

 

À propos de ce blogue

Dans ce blogue, Stéphane vous invite à la réflexion ainsi qu’à la découverte de modèles et de styles de management collaboratif où l’humain est placé au centre des préoccupations des leaders et des acteurs internes et externes de l’entreprise. Pour Stéphane, c’est possible de faire la différence pour tous et de réaliser, du même coup, d’importants profits financiers, humains et surtout, de société. Bonnes découvertes!

Stéphane Slogar

Sur le même sujet

La leçon de résilience

BLOGUE INVITÉ. Un témoignage d'une femme d'affaires dont l'entreprise a fait faillite enseigne l'humilité.

Attention au piège de l'image!

27/07/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Force est de constater que l’histoire ne fait que se répéter en suivant les goûts du jour.

Blogues similaires

Osez la diversité générationnelle au sein de votre CA!

BLOGUE INVITÉ. Invitez la relève à siéger au sein de votre CA, vous pourriez être agréablement surpris!

À quel moment un ou une PDG devrait laisser sa place?

07/06/2021 | Joanne Desjardins

BLOGUE INVITÉ. Les départs de PDG emblématiques mettent l’accent sur la planification de la relève.

Cachez ce déchet que je ne saurais voir

BLOGUE INVITÉ. Plusieurs obstacles empêchent de réduire nos déchets et de valoriser ceux que nous produisons.