L'année des nouveaux projets arts-affaires

Publié le 11/01/2013 à 11:19, mis à jour le 11/01/2013 à 12:17

L'année des nouveaux projets arts-affaires

Publié le 11/01/2013 à 11:19, mis à jour le 11/01/2013 à 12:17

BLOGUE. D’abord, permettez-moi de vous souhaiter une belle année 2013 et surtout beaucoup de culture dans votre vie !

Et si on commençait l’année par des bonnes nouvelles ?

Tout d’abord, un sondage commandé par Patrimoine canadien nous apprend qu’une grande majorité de Canadiens estiment que les gouvernements ont raison de soutenir financièrement les arts et la culture. Ce soutien populaire est impressionnant, j’y reviendrai plus loin.

La bonne nouvelle, c’est qu’à la fin de 2012, nous avons vu la question des arts et du mécénat prendre plus de place dans le débat public. Pour mémoire :

-       La première ministre Pauline Marois a promis la mise sur pied d’un comité pour élaborer des mesures fiscales afin de stimuler la philanthropie et le mécénat privé en faveur de la culture ;

-       Un Forum arts-affaires regroupant 40 leaders du milieu des affaires a été formé à l’initiative du Conseil des arts de Montréal ;

-       L’entrepreneur et mécène Alexandre Taillefer a lancé un comité pour soutenir l’art public à Montréal ;

-       Et le financement privé de la culture a occupé un volet important du bilan de mi-parcours de Montréal Métropole culturelle.

Ce ne sont là que quelques exemples qui ont suscité l’intérêt des médias durant les dernières semaines.

Et puis, le gouvernement du Canada vient d’annoncer le 10 janvier, le renouvellement de son soutien financier au programme artsVest. Ce programme mis en place en 2002 par Les affaires pour les arts (Business for the arts) offre aux organismes culturels les outils et la formation afin de développer leur capacité à récolter des dons et commandites. ArtsVest propose aussi des bourses qui ont pour but d’aider les organismes culturels à augmenter leur financement privé et qui stimulent les liens arts-affaires dans les plus petites communautés.

Un sondage encourageant ou optimiste

Plusieurs se sont aussi réjouit en ce début d’année à la lecture d’un sondage commandé par Patrimoine canadien. Parmi les questions posées, il y a celle-ci : «Quelle importance croyez-vous que les gouvernements au Canada devraient accorder au soutien des arts et de la culture ?». Résultats : 39 pour cent ont répondu «grande» et 48 pour cent ont opté pour la réponse «raisonnable». Contrairement à ce que l’on pourrait penser parfois, il n’y a que 9% des Canadiens qui estiment que les gouvernements devraient accorder peu d’importance aux arts. Ils sont 3% à penser que les arts ne devraient pas du tout recevoir de soutien public.

Ce sondage révèle aussi que 26% des répondants ont agi à titre de mécène des arts durant l’année écoulée. Étonnant ce chiffre de 26% !

Mais voilà, je demeure un peu perplexe face à ces chiffres, surtout lorsque ce sondage révèle que 83% des répondants ont assisté à un événement artistique ou à un spectacle au cours de la dernière année. Vraiment? Alors pourquoi les salles de théâtres semblent si vides parfois? Pourquoi les opéras doivent redoubler d’efforts en marketing pour attirer des abonnés? Pourquoi les compagnies de danse doivent déployer tant d’énergie pour solliciter les donateurs privés?

Lorsque vous êtes sondés, vous n’avouez pas des convictions politiques parfois extrémistes, vous n’avouez pas une consommation d’alcool excessive ou des habitudes de vie critiquables, vous voulez sauver les apparences. Dire que vous allez voir des spectacles, que vous aimez les arts et même que vous donnez un peu pour la cause, ça parait bien comme on dit.

Je préfère donc me réjouir des annonces concrètes de 2012 et de ce début d’année 2013. Elles sont la preuve que notre société change, que des liens se construisent et se renforcent entre le monde des arts et celui des affaires. C’est une bonne nouvelle et très certainement l’espoir de réalisations porteuses pour cette nouvelle année culturelle.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Sébastien Barangé, Directeur des communications et affaires publiques de CGI. (Twitter @SBarange)

 

Sébastien a été journaliste à Radio-Canada et a collaboré au quotidien Le Devoir, il a par la suite été conseiller de Michaëlle Jean durant son mandat de gouverneure générale du Canada, de 2005 à 2010. Sébastien est reconnu pour son engagement envers la communauté montréalaise et siège au sein de conseils d’administration dans les secteurs de l’éducation et de la culture.

président du comité exécutif d'artsScène Montréal (Business for the arts)

membre du conseil d'administration de Ensemble (ex Fondation Tolérance)

 

 

 

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.