CHSLD: vouloir faire, c'est bien. Faire vouloir c'est mieux


Édition du 17 Juin 2020

CHRONIQUE. La pandémie de COVID-19 a révélé le gouffre qui sépare la vision des dirigeants politiques de la réalité du terrain des CHSLD : information tardive et de mauvaise qualité en provenance du réseau, directives ministérielles ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pas d'équilibre budgétaire avant 2025-2026 selon Québec

Sur le plan des finances publiques, l’année 2021 « sera difficile », a convenu le ministre Eric Girard.

Entrepreneuriat: les Autochtones ne luttent pas à armes égales

17/10/2020 | François Normand

ANALYSE. «J'ai l’impression de circuler sur une route où il n’y pas de sorties», dit un entrepreneur autochtone.

À la une

Bombardier: la vente de ses usines lui rapportera 275 M$

Il y a 13 minutes | La Presse Canadienne

La cession des actifs est prévue pour vendredi.

Quel avenir pour le 9@5?

BLOGUE. C'est qu'il ne répond plus aux besoins d'une majorité de Québécois, lesquels ont pris goût à la flexibilité...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

08:11 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs ont les yeux rivés vers la propagation du coronavirus en Europe.