La gestion des risques vue par les ultrariches


Édition du 11 Octobre 2023

La gestion des risques vue par les ultrariches


Édition du 11 Octobre 2023

(Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Les individus ultrariches, ou les personnes très fortunées (PTF) ayant une valeur nette d’au moins 30 millions de dollars américains ($US), ont souvent recours à des stratégies de gestion des risques sophistiquées pour protéger et augmenter leur richesse.

Grâce aux avancements technologiques et à l’émergence de l’intelligence artificielle (IA), ces individus peuvent s’appuyer sur des outils et des méthodologies plus avancés pour optimiser leur portefeuille. En voici quelques-uns:

 

1. Diversification

La diversification est une méthode clé de gestion des risques pour les PTF. En investissant dans une variété d’actifs, tels que les actions, les obligations, l’immobilier et les placements alternatifs, ils peuvent minimiser le risque global de leur portefeuille.

 

2. Placements alternatifs

Les PTF investissent dans des actifs alternatifs (jusqu’à 50% du portefeuille) tels que le capital privé, les fonds spéculatifs et les matières premières pour accéder à des avoirs non corrélés aux marchés boursiers.

 

3. Les oeuvres d’art

Investir dans l’art permet aux PTF de diversifier leur portefeuille en dehors des marchés financiers traditionnels. Les oeuvres d’art, en tant qu’actifs tangibles, ont tendance à maintenir leur valeur, voire à s’apprécier même pendant les périodes d’instabilité économique et de volatilité boursière. De plus, l’art offre des avantages fiscaux potentiels et peut être utilisé comme garantie pour des prêts, augmentant la liquidité du portefeuille.

 

4. Les actions accréditives

Les actions accréditives sont émises par des entreprises de ressources en phase de démarrage ou de croissance (au Canada, elles sont, depuis le 31 mars dernier, seulement émises par les entreprises minières qui ne sont pas présentes dans l’industrie du charbon). Leur particularité est que les entreprises, en les émettant, renoncent à des déductions fiscales aux profits de leurs investisseurs pour certaines activités. Elles peuvent générer des rendements significatifs et permettent aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux.

En investissant dans ces entreprises, les PTF ont la possibilité de participer à la croissance et à l’innovation, tout en diversifiant leur portefeuille. Cependant, ces actions comportent souvent un niveau de risque plus élevé et une liquidité moindre (ils peuvent être plus difficiles à vendre si on veut s’en départir).

 

5. Les instruments financiers de couverture (hedging)

Ils utilisent divers instruments financiers, tels que les options et les contrats à terme, pour couvrir leur portefeuille contre les fluctuations de prix des actifs sous-jacents, minimisant ainsi les pertes potentielles.

 

6. Optimisation du portefeuille

Les PTF modifient constamment la composition de leur portefeuille, rééquilibrant les actifs pour maximiser les rendements et minimiser les risques en fonction de l’évolution des marchés financiers et de leurs objectifs.

 

L’effet de l’IA sur la gestion des portefeuilles

L’IA et l’apprentissage automatique offrent des possibilités remarquables pour transformer la gestion de portefeuille. Voici comment ces technologies peuvent aider les ultrariches à continuer de s’enrichir.

 

  • Analyse prédictive: l’IA peut analyser d’énormes volumes de données de marché et générer des prédictions précises sur les mouvements futurs des prix, permettant aux investisseurs de prendre des décisions d’investissement plus informées.

  • Allocation optimale des actifs: les algorithmes d’IA peuvent déceler les combinaisons d’actifs les plus optimales, en tenant compte de la tolérance au risque, des préférences et des objectifs de l’investisseur, pour maximiser les rendements ajustés au risque.

  • Automatisation et exécution en temps réel: les systèmes d’IA peuvent exécuter automatiquement des ordres en temps réel, en tirant profit des occasions d’investissement à mesure qu’elles se présentent. Cela permet aux PTF de réagir rapidement aux changements du marché, ce qui peut être particulièrement bénéfique dans des environnements où la volatilité est plus élevée.

  • Gestion des risques améliorée: l’IA peut aider à déterminer et à quantifier les risques de manière plus précise et plus rapide que les méthodes traditionnelles. Cela permet aux PTF de mieux comprendre leur exposition au risque et de prendre des décisions d’investissement plus éclairées.

  • Prévision des tendances du marché: l’IA peut également être utilisée afin d’évaluer les tendances des marchés, ce qui peut aider les PTF à anticiper les mouvements du marché et à adapter leur stratégie d’investissement en conséquence.

 

L’IA offre des occasions passionnantes pour améliorer la gestion des risques et optimiser les rendements pour les PTF. En tirant parti de ces technologies, les personnes très fortunées peuvent non seulement protéger leur richesse, mais aussi la faire progresser.

Sur le même sujet

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

23/04/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.

Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?

Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar

Depuis son introduction en bourse en 1999, l’action de Nvidia a explosé de plus de 30 000%.

Blogues similaires

Investir dans les grands crus et les objets de collection

Édition du 20 Mars 2024 | Martin Lalonde

EXPERT INVITÉ. Le vin et les objets de collection font partie d’une stratégie d’investissement alternative.

Bourse: la Banque Royale fait trembler le marché des actions privilégiées

19/04/2024 | Denis Lalonde

BALADO. La Banque Royale envoie un signal clair qu'elle pourrait racheter toutes ses actions privilégiées.

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.