Vézina : Les Tanguy obligés d'ailleurs devraient nous faire réfléchir ici

Publié le 09/02/2013 à 17:23, mis à jour le 10/02/2013 à 15:10

Vézina : Les Tanguy obligés d'ailleurs devraient nous faire réfléchir ici

Publié le 09/02/2013 à 17:23, mis à jour le 10/02/2013 à 15:10

Naissent en plus des tensions de part et d’autre. C’est difficile d’inviter ses amis, son copain ou sa copine, quand on loge chez papa et maman. On s’attend d’ailleurs à une chute du taux de natalité dans ces pays où elle n’est déjà plus élevée.

Des effets collatéraux de la crise ? Sans doute, mais c’est plus grave. Ces jeunes gens écopent du laisser-faire et de l’insouciance des gouvernements qu’ont justement élus leurs parents. Ils écopent de ce réflexe maintenant universel de pelleter par en avant. Oui, certains ont peut-être manifesté dans la rue et brandi des pancartes durant leur jeunesse pour « protéger des acquis », mais les dirigeants auraient pu, ou auraient dû, prendre malgré tout leurs responsabilités et réagir pendant qu’il étaient encore temps.

La rigueur des programmes d’austérité mis en place des dernières années pour éviter l’explosion des économies fait maintenant bien plus mal.

On peut déjà parler d’une génération perdue. Il est encore difficile d'en évaluer l'impact, mais il sera assurément énorme et malheureusement durable. Nous n’en sommes pas encore là, Dieu merci. Mais ce qui se passe en Europe et ailleurs devrait faire réfléchir nos chers gouvernements à nous, qui choisissent souvent d'y aller avec des politiques plaisantes sur le moment sans trop se soucier des inévitables dérives à venir plus tard.

 

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

22/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.