Vézina - Charte ou pas Charte, les Maghrébins sont très courtisés

Publié le 06/10/2013 à 17:46, mis à jour le 07/10/2013 à 06:21

Vézina - Charte ou pas Charte, les Maghrébins sont très courtisés

Publié le 06/10/2013 à 17:46, mis à jour le 07/10/2013 à 06:21

BLOGUE. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Charte ou pas Charte, la communauté maghrébine est âprement courtisée par les politiciens de tous les niveaux ou de tous les partis (ou presque).

J’en veux pour preuve l’étonnante représentation politique lors du quatrième Gala de l’entrepreneurship organisé par le Congrès maghrébin du Québec (CMQ), samedi soir le 5 octobre, à Montréal.

On y a vu Denis Coderre, Marcel Côté, Louise Harel, Alexandre Boulerice, Diane de Courcy, Kathleen Weil, et tant d’autres… Sans compter l’ambassadeure du Maroc au Canada, Madame Nouzha Chekrouni, venue spécialement d’Ottawa pour l’occasion.

D’abord, quelques précisions.

Au Québec, le CMQ regroupe essentiellement les citoyen(ne)s originaires du Maroc et de l’Algérie, puis ceux et celles issues de la Tunisie. En incluant les Juifs sépharades venus du Maroc, on parle pour le Grand Montréal de quelque 200 000 personnes, sans compter celles qui se sont éparpillées aux quatre coins du Québec.

J’ai pu me rendre compte moi-même du pouvoir d’attraction de cette communauté, avec tous les politicien(ne)s qui serraient des mains ce soir-là, puisque j'y participais comme membre du jury ayant été chargé de sélectionner les entrepreneurs les plus méritants. Et ce n’est pas le nombre qui fait défaut.

Ils –elles- venaient de tous les secteurs. Environnement, santé, aéronautique, haute technologie, arts et spectacles… En passant, je me permets de souligner que Rachid Badouri est loin d’être le seul humoriste de ce milieu. Vous allez tôt ou tard entendre parler de Unclefofi et de son surprenant Couscous Comedy Show

Mais l’intérêt de la soirée tenait également à la composition de l'assistance.

À la une

Bourse: Wall Street déstabilisée par le variant, plus forte chute de l'année pour le Dow Jones

Mis à jour à 17:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu près de 500 points.

À surveiller: Air Canada, Suncor et Rogers Sugar

Que faire avec les titres d'Air Canada, Suncor et Rogers Sugar? Voici quelques recommandations d'analystes.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.