Un peu de lumière pour votre REER

Publié le 29/01/2010 à 08:11

Un peu de lumière pour votre REER

Publié le 29/01/2010 à 08:11

Blogue. Le décompte habituel est commencé. Il reste un mois pour cotiser à un REER pour l’année fiscale 2009. Et un peu plus loin, je vais vous parler d’une initiative des affaires.com pour vous aider à y voir plus clair.

Vous avez remarqué ? Les campagnes de publicité, autrefois pétulantes, sont plus réservées cette année. Il y a moins de bravade, moins de prétentions, comme s’il était approprié de conserver une petite gêne au sortir de la crise. Peut-être, aussi, sent-on que les gens seront moins inclinés à cotiser largement cette année. Le moral en a pris un coup. Une analyse de RBC montrait récemment qu’à peine 36 % des Canadiens en âge de le faire avait l’intention d’investir dans un REER pour 2009. À peine le tiers.

On comprend, mais ça n’est pas la meilleure attitude. Il faut bien savoir ce dont on parle. Le danger, ici, est de mélanger les genres.

Ceux et celles qui ont été meurtris par la chute des marchés, ou qui ont été refroidis par les scandales financiers, sont probablement suspicieux. Mais il faut le répéter : il y a mille façons de cotiser à un REER. Pas nécessaire d’aller vers des placements aléatoires. La bourse et le REER sont deux choses bien différentes. Le rendement demeure toujours fonction du risque, mais on n’est pas obligé de viser les records…On peut aussi, au contraire, vouloir profiter des opportunités qui se présentent sur les marchés. Au fond, il suffit de mettre de l’argent de côté, temporairement à l’abri de l’impôt, et sans se priver pour la vie au jour le jour. Étant donné l’état des finances publiques, c’est certainement prudent.

Encore faut-il s’y retrouver : et je vous invite à nous rejoindre, le 10 février, de midi à 13 heures pour un webinar (un séminaire en ligne), avec une présentation de mon réputé collègue Bernard Mooney.

Au programme, l’ABC du REER, la différence entre REER et CELI, quoi placer dans son REER, et bien sûr, vos questions, auxquelles nous tenterons de répondre. Je remplirai de mon côté le rôle d’animateur.

Il suffit de s’inscrire à l’adresse suivante (c’est gratuit) :

http://www.lesaffaires.com/evenements/webinaires/vous-enrichir-avec-votre-reer/508510

Bon week-end !

À propos de ce blogue

Observateur et commentateur privilégié de l’économie québécoise depuis plus de 20 ans, René Vézina fait le point sur un monde en évolution constante. Il jette un regard critique sur les événements et les vulgarise pour faire ressortir les enjeux cachés.

René Vézina

Sur le même sujet

La Banque Royale acquiert la start-up montréalaise Smart Reno pour aller au-delà des fintechs

07/06/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La transaction permet à Martin-Luc Archambault et Dan Robichaud de passer à la caisse.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

25/05/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Blogues similaires

Et vous, quel conseil donneriez-vous au jeune vous-même?

15/08/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une interrogation existentielle qui, mine de rien, est lourde de conséquences, selon une étude...

Voici la première Québécoise certifiée pour enseigner Brené Brown

08/08/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Après 50M vues de son TED Talk sur la vulnérabilité, Brené Brown se lance dans la coaching d'entreprise.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.